Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la douleur physique n’est pas forcément relative à l’intensité du dommage causé par une sollicitation extérieure. Les chercheurs commencent à découvrir dans quelle mesure la souffrance est davantage issue d’une combinaison de facteurs, plutôt que d’une relation traumatisme/réponse nerveuse directe et proportionnelle.

Dans cette vidéo produite par Ted-Ed, découvrez comment le cerveau, au-delà de la douleur physique ressentie, va aussi se préparer à la douleur attendue dans un phénomène nommé nociception ; et comment des facteurs extérieurs, comme l’entourage de la personne souffrante, la disposition morale et ses propres croyances vont définir la manière dont elle ressent la douleur.

[Des sous-titres en français sont disponibles.]

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de