© Sea Sheperd / YouTube

Sea Shepherd est une organisation internationale très engagée dont la mission est de préserver la vie marine et les océans. Et alors que la période de Noël arrive à grands pas, l’ONG alerte sur les dégâts que peut engendrer la surconsommation sur la vie marine en « piratant » un jeu des années 90.

Une nouvelle version de Docteur Maboul pour sensibiliser les enfants

Sea Shepherd crée son vrai/faux Docteur Maboul avec un dauphin. Près de « 40 millions de cadeaux atterrissent au pied des sapins en France ». Alors Sea Shepherd décide de sensibiliser les enfants mais aussi les adultes sur les déchets et les produits toxiques qui se retrouvent dans nos océans.

« Nettoyer les océans est loin d’être un jeu d’enfant mais avec Opération Océan, tu peux commencer à t’entraîner ! »

A la place du patient se trouve un dauphin entouré de déchets. Vous connaissez le but du jeu, mais là c’est un peu différent. Il faut retirer mégots, hameçon, filet de pêche, brosse à dents, etc. du corps du dauphin inanimé. Seuls 10 exemplaires du jeu ont été fabriqués, et avec uniquement du matériel recyclé, pour des campagnes de sensibilisation auprès d’enfants. Pour l’instant, l’ONG ne le commercialise pas.

© Sea Sheperd / YouTube

« Opération Océan » c’est aussi une vidéo « parodique » d’une pub de jouet par laquelle l’ONG essaye de faire passer un message : « La surconsommation est le premier prédateur des océans. » En effet, plus de 70 % des déchets plastiques se retrouvent dans les océans. Même les oiseaux d’Arctique ne sont plus à l’abri d’en ingurgiter. Et il n’y a pas si longtemps, un cachalot s’est échoué en Ecosse avec près de 100 kilos de déchets dans l’estomac. Il avait ingurgité entre autres des filets de pêche.

Il est ici encore question de surconsommation. Effectivement, l’ONG écrit sur sont site que « les millions de bateaux de pêche qui traquent les poissons pour satisfaire la consommation mondiale causent, de plus, la mort de centaines de milliers d’animaux marins piégés par des filets de plusieurs kilomètres ».

Sea Shepherd tire la sonnette d’alarme depuis très longtemps. Depuis 1977, exactement, à l’initiative du capitaine Paul Watson. Ils effectuent différentes campagnes de sensibilisation et de protection de la faune marine.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de