LE POULET

En avril 1999, la Belgique trouve des taux anormalement hauts de dioxines dans la farine destinée à l’alimentation des volailles. Utilisé lors des vidanges, ce polluant aurait des conséquences dramatiques sur le système hormonal, des répercussions sur la procréation et provoquerait des cancers. L’état annonce la fermeture de plus de cent élevages ainsi que la destruction de vingt tonnes de cuisses poulets. Dans le plat pays, la perte est chiffrée à 650 millions d’euros.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de