L’EAU GAZEUSE

Dix ans auparavant, c’est une autre boisson à bulles qui crée la polémique. Cette fois, c’est une erreur humaine qui serait à l’origine du problème. Quelqu’un aurait dégraissé une machine présente sur la chaine de mise en bouteilles avec un produit impropre à la consommation. Composé de benzène, ce dernier aurait des répercussions génétiques et provoquerait des pathologies graves telles que le cancer. Le géant français décide de retirer 160 millions d’exemplaires dans le monde entier.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de