disque de Nebra
— © Frank Vincentz / Wikimedia Commons

Depuis des temps immémoriaux, l’observation du ciel nocturne a suscité d’importantes questions philosophiques chez l’humanité. Les étoiles, les galaxies et le cosmos ont été au centre de nombreuses civilisations, certaines croyant même qu’ils dictaient leur destinée. 

La découverte du disque céleste

Parmi les découvertes fascinantes, le disque céleste de Nebra, également connu sous le nom de disque Nebra Sky, se distingue comme le plus ancien système de navigation portable connu sur Terre. Datant d’environ 3 820 ans, ce disque de bronze gravé de symboles en or offre un aperçu fascinant des connaissances astronomiques de nos ancêtres.

Le disque Nebra Sky a été découvert en 1999 par des chasseurs de trésors qui exploraient la colline de Mittelberg, près de la ville de Nebra, en Allemagne. Avec un diamètre de 30 centimètres et un poids de plus de deux kilogrammes, cet artefact ancien est une pièce exceptionnelle. Le disque a été découvert avec d’autres objets métalliques comme des épées, des haches et des bracelets.

Le disque semble avoir subi plusieurs étapes de fabrication, ou plutôt, il semble que les corrections aient été superposées, d’après les radiographies. Les arcs des extrémités ont ensuite été reliés aux autres composants, et le bateau solaire a été ajouté pour terminer le dessin. La peinture bleu foncé de l’arrière-plan semble confirmer l’idée que c’est la voûte céleste qui est représentée. 

Une carte cosmique ou une horloge astronomique ?

Ce qui le rend unique, c’est qu’il est la seule carte en forme de disque connue de cette période. Le disque de bronze est orné de symboles en or représentant les étoiles, le Soleil et la Lune, dont les Pléiades, identifiées par les scientifiques. Son design intrigant et sa symbolique curieuse ont suscité de nombreuses interrogations quant à son usage réel.

Pendant longtemps, on a cru que le disque Nebra Sky était une carte cosmique, mais des chercheurs allemands ont établi qu’il s’agissait plutôt d’une horloge astronomique complexe. Cette horloge était utilisée pour harmoniser les calendriers solaire et lunaire, représentant ainsi le plus ancien système de navigation portable connu. 

Les astronomes de l’Antiquité utilisaient le disque pour observer la position des objets célestes en pointant vers le ciel. Ils se servaient des étoiles représentées sur le disque pour insérer un mois intercalaire dans le calendrier, effectuant cette opération tous les deux ou trois ans. Cela révèle que, bien avant les astronomes babyloniens, les Européens possédaient une connaissance avancée des étoiles et suivaient avec précision les mouvements célestes.

disque de nebra
— © Christian Reinboth / Wikimedia Commons

Le mystère reste non résolu

Bien que des recherches aient été menées depuis la découverte du disque céleste de Nebra, son utilisation exacte reste enveloppée de mystère. On suppose que seuls quelques initiés connaissaient sa fonction réelle il y a des milliers d’années. 

Malgré cela, cet ancien artefact continue de fasciner les scientifiques et le grand public, car il offre un témoignage précieux de la manière dont nos ancêtres cherchaient à comprendre l’Univers qui les entourait. Le disque céleste de Nebra demeure un symbole de la perspicacité et de la curiosité humaines face à l’infini du cosmos.

Bien sûr, les voix qui s’élèvent contre ces hypothèses ne manquent pas. Certains chercheurs ne croient pas que le disque soit un instrument astronomique. Cependant, des études récentes ont confirmé la datation et l’authenticité du disque, confirmant son utilisation comme horloge astronomique.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments