C’est l’un des plus grands mystères de l’histoire du sport : en 1912, lors des Jeux olympiques de Stockholm, un athlète a tout simplement disparu. En effet, le Japonais Shizo Kanakuri, l’un des 2 seuls athlètes du pays du Soleil-Levant, n’a jamais franchi la ligne d’arrivée. Que s’est-il passé ? La réponse est pour le moins insolite : épuisé lors de la course, il s’était arrêté pour se désaltérer. Il a ensuite décidé de dormir quelques minutes afin de reprendre des forces, or il ne s’est réveillé que le lendemain.

Honteux, il n’osa pas retourner au Centre olympique, car il pensait ne pas correspondre à l’image de l’athlète conquérant. Il décida donc de retourner seul au Japon, sans en informer qui que ce soit. Ce n’est que 40 ans plus tard, en 1952, qu’un journaliste suédois se réintéresse à son histoire. Il le retrouve à Tamana, où il est professeur de géographie et accepte de raconter son histoire. En 1967, âgé de 76 ans, il retourne à Stockholm afin d’inaugurer un magasin et, conduit au Stade olympique, il parvient enfin à franchir la ligne d’arrivée.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de