Partez sur la piste des Digimon, cet anime où des monstres digitaux s’allient à des humains pour sauver le monde

Si vous étiez devant votre télé dans les années 2000, vous connaissez forcément Digimon. Ce dessin animé vous projette dans un monde virtuel peuplé de petits monstres capables d’évoluer. Si c’est surtout la saison 1 qui est la plus connue chez nous, Digimon est en réalité une série plus longue, très poussée et particulièrement populaire au Japon. Retour sur l’histoire de ces monstres numériques que vous avez peut-être vus comme les rivaux des Pokémon.

 

Connu au Japon sous le nom Digimon Adventure, Digimon est un dessin animé diffusé pour la première fois en France en 2000. Cette série au thème plutôt novateur vous invite à suivre 7 enfants qui ne se connaissent pas, réunis dans le même camp de vacances pour y passer l’été. Un jour, une faille dimensionnelle s’ouvre, les aspirant ensemble dans un univers parallèle virtuel. A leur arrivée, ils sont accueillis par des Digimon, de gentils petits monstres qui peuvent évoluer si un danger se présente. Ceux-ci leur apprennent qu’ils sont dans le Digimonde, un univers informatique, et qu’ils sont les élus destinés à le protéger. Commence alors une grande épopée pour les 7 élus et leurs Digimon que vous connaissez bien : Agumon, Gabumon, Biyomon, Tentomon, Palmon, Gabumon et Patamon.

 

digimon-suite

 

La première saison est sans conteste la plus connue d’entre toutes, mais ce que vous ne savez peut-être pas, c’est qu’il y en a eu bien d’autres, 5 pour être précis. Il y a tout d’abord eu une suite à cette première saison diffusée chez nous en 2001, où l’on retrouve les duos T.K/Patamon et Kairi/Gatomon accompagnés de nouveaux Digisauveurs et bien sûr de nouveaux Digimon. En 2002, une nouvelle saison est créée, connue au Japon sous le nom Digimon Tamers. Cette fois-ci, l’histoire ne comprend aucun membre vu dans les précédentes saisons. Il s’agit d’ailleurs de la dernière série Digimon diffusée en France, la popularité de la licence ayant fortement baissé dans l’hexagone.

 

Cependant, elle ne s’est pas arrêtée là et 3 autres dessins animés ont vu le jour par la suite au Japon : Digimon Frontier, Digimon Data Squad et Digimon Xros Wars. La licence a également eu droit à un film sorti dans nos salles en 2001 et réalisé par Mamoru Hosuda, le créateur de Summer Wars.

 

digimon-film

 

Elle a beau être une série destinée à un jeune public, Digimon aborde en réalité des thèmes variés mais surtout particulièrement étonnants. Le Digimonde étant un univers numérique, il évoque des thèmes comme la communication en réseau, les virus et les conséquences que peut avoir le virtuel dans le monde réel. Tout cela alors qu’à son lancement, Internet commence seulement à se démocratiser et que les ordinateurs envahissent progressivement nos foyers. Mais la série aborde aussi d’autres domaines plus proches de la réalité, comme l’amitié, le courage ou le fait de prendre des décisions parfois difficiles.

 

Etant arrivés quasi en même temps sur nos écrans, beaucoup ont considéré Digimon comme un rival de Pokémon. Et cela peut se comprendre : les Digimon sont de petits monstres qui accompagnent les humains, qui combattent d’autres Digimon et qui peuvent évoluer même si ce n’est pas de façon définitive. Le fait même que chacune se termine par « -mon » a pu vous induire en erreur en vous faisant croire que les 2 licences étaient liées. Mais si Digimon reposait principalement sur le dessin animé et les jouets, la force de Pokémon venait du fait qu’il s’agissait de l’adaptation d’un jeu vidéo. Un détail qui vous permettait de prolonger et surtout de vivre votre propre aventure dérivée du dessin animé. Pour rivaliser, Digimon s’est alors lancé sur le marché du jeu vidéo, avec plus ou moins de succès.

 

digimon-jeu-video

 

C’est sur PlayStation que les Digimon ont fait leurs premiers pas vidéoludiques où ils n’ont pas hésité à essayer tous les styles de jeu. Ils se sont ainsi mis au jeu d’aventure avec Digimon World en 2001 et Digimon World 2003, au jeu de cartes avec Digimon Digital Card Battle en 2002 et même au jeu de combat avec Digimon Rumble Arena en 2002. Ils ont même joué les pilotes dans Digimon Racing sorti sur Game Boy Advance en 2003. Mais le succès n’est pas vraiment au rendez-vous et les jeux, malgré leur variété, peinent à trouver leur public à cause des graphismes et de soucis de gameplay. Il faudra attendre près de 10 ans pour revoir les Digimon sur nos consoles avec la sortie en 2014 du jeu de combat Digimon : All-Star Rumble et en février 2016 de Digimon Story : Cyber Sleuth sur PS4 et Vita.

 

Phénomène planétaire pendant quelques années, Digimon vous a peut-être marqué, même si beaucoup lui ont préféré Pokémon. Diffusé pendant environ 4 ans en France, le dessin animé est considéré comme l’un des plus cultes des années 2000. Et sa popularité est encore loin de s’essouffler, la série étant encore très appréciée aux Etats-Unis et surtout au Japon. Digimon a d’ailleurs soufflé ses 15 bougies en 2015. Et pour célébrer dignement l’événement, la licence a droit à une nouvelle série inédite, Digimon Adventure Tri, où tous les héros de la première saison vivent une nouvelle aventure 6 ans après les événements du dessin animé.

 

digimon-adventure-tri

 

Dessin animé culte pour beaucoup d’entre vous, Digimon n’est pas à voir comme une copie de Pokémon mais comme une licence à part où le virtuel envahit peu à peu le monde réel. Novatrice dans le traitement de son sujet, elle nous a attendris avec ses monstres aussi attachants que puissants une fois évolués. Et si ses adaptations n’ont pas toujours joué en sa faveur, le dessin animé d’origine reste un incontournable des années 2000 qui en a fait rêvé plus d’un. Selon vous, l’univers de Digimon est-il trop proche de celui de Pokémon ?


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux