© Pexels

Personnalité

Un des principaux aspects qui différencie les robots des humains est la personnalité. En insuffler une à un appareil artificiel relève de l’impossible de nos jours, même si des tentatives sont régulièrement testées. Pour que ce soit optimale et crédible, les chercheurs souhaitent axer leurs réflexions et implanter cette caractéristique à terme, sur leurs robots lors de leur création.

Harmony 2.0, un robot sexuel actuellement en phase de production, parle avec un accent écossais et possède plus de 18 traits de personnalités différents, allant de “timide” à “terriblement sexy”. Simuler les humeurs humaines reste encore un chantier nécessitant des années de recherche, mais nul doute que la personnalité fera partie intégrante des robots sexuels – et même non sexuels – dans le futur.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de