enfants japonais marcher
— milatas / Shutterstock.com

L’éducation et l’apprentissage sont très variables d’un enfant à un autre. Mais on peut tout de même observer des points communs à la majorité des enfants. Malgré cela, il a tout de même été constaté que les enfants japonais apprennent à marcher d’une manière différente par rapport aux autres enfants dans le monde.

Une différence influencée par l’alimentation et le mode de vie

La manière dont les Japonais élèvent et éduquent leurs enfants a toujours présenté des différences nettes par rapport au reste du monde. Si cela s’observe surtout au niveau scolaire, cela se manifeste de manière plus subtile dans d’autres domaines, notamment dans la manière dont ils apprennent à marcher. Dans ce cas-là, ce n’est pas uniquement l’éducation donnée par les parents qui entre en compte, mais vraiment la manière dont les Japonais vivent, et notamment la manière dont ils se nourrissent.

Selon une nouvelle étude réalisée par les chercheurs de l’université de Nagoya, les enfants japonais apprennent à marcher et marchent différemment des enfants d’autres pays en raison de leur alimentation saine. En effet, les Japonais ont une alimentation parmi les plus saines au monde, mangeant des ingrédients frais crus ou légèrement cuits. Grâce à cela, moins d’un enfant sur cinq au Japon est en surpoids et cela a un impact sur leur démarche, ont expliqué les chercheurs dans leur papier publié dans la revue Scientific Reports.

Mais l’alimentation n’est probablement pas le seul facteur qui influence la démarche. « Nous pensons que les différences de mode de vie, de constitution et de facteurs culturels affectent tous la démarche des enfants japonais », a expliqué le Dr Tadashi Ito, auteur principal de l’étude, dans un communiqué. « Cela n’est pas susceptible d’affecter la santé des enfants japonais. Mais cela indique des caractéristiques différentes de celles des enfants dans d’autres pays », a-t-il ajouté.

― KUNG MIN JU / Shutterstock.com

Des différences subtiles, mais d’une grande importance

Pour aboutir à ces conclusions, les chercheurs ont suivi le cas de 424 élèves dans deux écoles primaires. Des modèles différents ont été trouvés en fonction de l’âge. Il a notamment été remarqué que chez les enfants du groupe d’âge 11-12 ans, le nombre de pas effectués chaque minute était plus élevé que chez ceux du groupe d’âge 6-8 ans. Les chercheurs ont également découvert une diminution de l’amplitude du mouvement dans le genou pendant le cycle de marche chez les enfants âgés de 11 à 12 ans par rapport à ceux âgés de 9 à 10 ans.

Au fur et à mesure que les enfants vieillissaient, il a aussi été observé une flexion plantaire plus élevée ; la flexion plantaire étant le mouvement effectué lorsque l’on pointe les orteils au début du mouvement de marche. Si ces résultats semblent ne pas être si importants pour les profanes, les chercheurs ont expliqué qu’ils sont en fait très importants pour aider à mieux déterminer l’efficacité des traitements orthopédiques et des réadaptations pour les troubles de la marche.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments