— © Lavery et al. / Ecology and Evolution 2023

Il y a quelques années, des chercheurs américains avaient annoncé la découverte d’une nouvelle espèce de rat géant sur une île du Pacifique. Aujourd’hui, cette créature extrêmement rare a pu être photographiée pour la première fois.

Le rat géant de Vangunu

Les habitants des îles Salomon évoquaient depuis longtemps l’existence d’énormes rats, au mode de vie majoritairement arboricole et capables d’ouvrir des noix de coco avec leurs dents, mais il avait fallu attendre 2017 pour que le premier représentant avéré de l’espèce soit observé par les scientifiques.

L’analyse ADN réalisée par une équipe du Field Museum de Chicago avait permis de confirmer qu’il s’agissait bel et bien d’une créature entièrement nouvelle pour la science. Pesant environ 1 kilogramme, le rat géant de Vangunu (Uromys vika) étudié par les chercheurs mesurait 45,7 cm de long, soit trois à quatre fois la taille d’un rat noir ou brun typique.

Si U. vika avait été à l’époque présenté au monde entier par le biais d’illustrations, les premières photos du rongeur géant ont récemment été dévoilées. Pour obtenir ces précieuses images, Tyrone Lavery et ses collègues de l’université de Melbourne ont placé des pièges photographiques sur l’île de Vangunu, en se basant sur les observations de ses habitants. L’équipe a pu déterminer que ces dizaines de photos montraient au moins quatre individus différents.

— © Lavery et al. / Ecology and Evolution 2023

Une espèce en grand danger

Malheureusement, il pourrait également s’agir des derniers clichés de l’espèce, considérée comme en danger critique d’extinction.

« Les images montrent que le rat géant de Vangunu vit dans les forêts primaires de Zaira, qui constituent également son ultime habitat », souligne Tyrone Lavery, auteur principal de la nouvelle étude, publiée dans la revue Ecology and Evolution. « Si l’exploitation forestière de la zone se poursuit au rythme actuel, elle entraînera sans aucun doute l’extinction de l’espèce. »

Ces dernières semaines, deux autres mammifères fascinants ont été redécouverts : la taupe dorée de Winton en Afrique du Sud et l’échidné à long bec d’Attenborough en Indonésie.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments