cristaux de roche
— Bjoern Wylezich / Shutterstock

Lors de la fouille de Dorstone Hill en Angleterre, une équipe d’archéologues venant de l’université de Manchester a découvert de mystérieux cristaux. Les fouilles se sont déroulées dans un complexe monumental de la période néolithique. Les présumés cristaux auraient été autrefois utilisés pour marquer les sites funéraires de la période néolithique. En effet, ces cristaux auraient été transportés sur de longues distances et taillés sur le site.

Une découverte qui a étonné les chercheurs

Au cours de la fouille de ce complexe, les archéologues ont procédé à la découverte de « trois monticules et de trois salles de minuterie ainsi qu’à une enceinte à chaussée », rapporte ZME Science. Les archéologues poursuivent actuellement leurs recherches pour savoir si ces pierres sont encore utilisées de nos jours et, plus précisément, pour pouvoir analyser leur contenu.

Les archéologues ont découvert des os, des artefacts précieux, mais aussi une forme pure et transparente de quartz à six faces. Apparemment, ce genre de pierres était utilisé sur d’autres sites préhistoriques au Royaume-Uni. D’après des analyses effectuées par les chercheurs, ces pierres auraient été placées intentionnellement dans le tumulus. La pierre est très limpide et ressemble presque à du verre. Les archéologues étaient donc fascinés par la manière dont ces dernières furent travaillées avant de donner cette forme.

Les propriétés du cristal

D’après les chercheurs, les habitants de Dorstone Hill étaient réputés pour avoir une forte relation avec le cristal de roche. Ces cristaux ont donc été transportés sur de longues distances afin d’être travaillés minutieusement. Mais ces pierres n’étaient pas utilisées de manière utilitaire puisque les habitants les collectaient afin de les déposer dans des tumulus. D’après la géolocalisation du site, les pierres proviendraient d’une source très éloignée du site. Selon les chercheurs, elles peuvent provenir de Snowdonia dans le nord du pays de Galles ou St David’s Head dans le sud-ouest du pays de Galles.

Les pierres ont donc une signification spirituelle pour les habitants. Dans le cas du premier cristal, il a une petite structure interne qui est éclairée par un arc-en-ciel lorsqu’il est balancé d’avant en arrière dans la lumière. Un autre cristal présente aussi un flocon plein de microfissures qui scintille avec des lignes dansantes d’un arc-en-ciel lorsque la lumière le pénètre. À part Dorsone Hill, les groupes animistes en Amazonie considéraient aussi le quartz comme une « roche vivante ». D’après eux, il aurait des propriétés curatives spéciales. Les groupes aborigènes australiens le considéraient comme une « lumière solidifiée », et qui avait des pouvoirs spirituels.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments