Formant la principale agence fédérale américaine en matière de santé publique, les Centres pour le contrôle de la prévention des maladies (CDC) ont récemment revu leurs estimations à la hausse concernant le pourcentage de cas asymptomatiques de Covid-19.

Un part plus importante de porteurs asymptomatiques

Dans le cadre de ce nouveau rapport basé sur les chiffres de la fin du mois dernier, les CDC ont affiné leurs estimations et déterminé que 40 % des personnes infectées par le Covid-19 étaient asymptomatiques contre 35 % fin mai, soit une hausse de 5 %. En ce qui concerne le risque de transmission par des personnes ne présentant aucun symptôme, celui-ci a été revu à la baisse, passant de 100 à 75 %.

Alors que plusieurs États du sud et de l’ouest des États-Unis ont enregistré des augmentations significatives des cas et des hospitalisations, le document inclut également un « taux de mortalité par infection », prenant en compte les décès dans les cas symptomatiques et asymptomatiques pour mieux saisir la « gravité de la maladie ». Selon les CDC, environ 0,65 % des personnes touchées par le Covid-19 décèdent.

Suite à la publication d’une lettre ouverte à l’Organisation mondiale de la santé, signée par des centaines de scientifiques et exigeant qu’elle change sa position concernant la transmission du virus, les principales agences sanitaires ont récemment publié des informations actualisées.

Maria Sbytova / Shutterstock.com

L’OMS revoit sa position concernant la transmission du virus par voie aérienne

Alors qu’il avait été précédemment estimé que le virus était propagé par des gouttelettes beaucoup plus grandes et plus lourdes retombant plus rapidement que les aérosols, il s’avère qu’une grande partie des cas de transmission de coronavirus est due aux gouttelettes virales transmises par les airs ou suspendues.

La part importante de porteurs asymptomatiques constitue également une préoccupation majeure en vue de la réouverture des écoles. En dépit des pressions exercées par l’administration Trump, de nombreux groupes scolaires et médecins américains ont exprimé ces derniers jours leurs inquiétudes en raison de la recrudescence des cas dans leurs États respectifs et des directives de sécurité détaillées publiées par les CDC.

Bien que les enfants aient été identifiés comme étant moins susceptibles de souffrir de graves complications et de mourir du Covid-19, les CDC on estimé qu’ils pouvaient fonctionner comme des porteurs asymptomatiques du virus, susceptibles d’exposer davantage les populations vulnérables.

— zstock / Shutterstock.com

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de