Le Costa Rica est exemplaire : il n’utilise aucune énergie fossile depuis plus de 150 jours

Le Costa Rica, destination de vacances rêvée, se met à l’avant-garde de l’écologie en n’utilisant aucune énergie fossile depuis plus de 150 jours, et moins de 4% d’énergies non-renouvelables pendant 6 mois. DGS vous explique comment.

Le petit Costa Rica est devenu un véritable exemple international. Il a réussi ce que peu de pays tentent. En effet, il a utilisé des énergies renouvelables pour produire 96.36% de son électricité, selon les premiers résultats du Centre National du Contrôle de l’Énergie.

Le Costa Rica est un véritable exemple dans la préservation de l'environnement via Shutterstock
Le Costa Rica est un véritable exemple dans la préservation de l’environnement via Shutterstock

La trace de carbone a été nulle pendant 76 jours, du 16 juin au 2 septembre. Au premier semestre 2016, 96,36% de son électricité provenait des énergies renouvelables. Cet engagement environnemental s’ajoute au fait que le Costa Rica abrite toutes sortes d’espaces protégées dans ses 27 parcs nationaux et différentes réserves, ce qui représente tout de même 6% de la biodiversité mondiale.

Le pays continue donc dans sa lancée. En 2015, il a tenu 285 jours consécutifs sans utiliser les énergies fossiles. Durant cette année, 99% de son énergie était renouvelable. Mais comment ont-ils fait ? L’énergie hydraulique, éolienne, solaire, géothermique et la biomasse sont autant d’énergies renouvelables ont été mises à profit. Le pays est riche en systèmes hydroélectriques qui fournissent la majeure partie de l’énergie nécessaire. Les centrales géothermiques ont fourni plus de 12% de l’énergie.

Usine hydroélectrique
Une usine hydroélectrique

Carlos Manuel Obregon, chef de la direction de l’ICE, l’Institut d’Électricité du Costa Rica, a déclaré dans un communiqué de presse : « Les modèles hydrauliques ont été favorables au cours du dernier mois, nous avons donc généré la quasi-totalité de l’électricité sans recourir aux carburants. Selon nos projections, nous allons clôturer l’année 2016 avec seulement 2 % de la production thermique, ce qui nous donnera une base essentielle pour s’acquitter de l’engagement de stabilité tarifaire ».

Le Costa Rica s’impose comme un véritable précurseur dans l’exploitation des énergies renouvelables mais aussi dans la protection de l’environnement, un modèle que l’on devrait suivre.


La première recette à l’origine du Coca-Cola était inspirée d’un vin français

— @DailyGeekShow