― Elizabeth Grieb / Shutterstock.com

La demande en cornes de rhinocéros est particulièrement importante au Vietnam. Un trafiquant a été condamné à quatorze ans de prison par un tribunal vietnamien pour avoir importé des cornes de l’animal depuis les Émirats arabes unis. Il s’agit de la plus longue peine jamais prononcée dans le pays pour ce crime.

L’homme de trente-six ans avait importé illégalement cinquante-cinq cornes de rhinocéros, pesant 125 kilogrammes, en 2019. Ce dernier avait dissimulé la matière dans du plâtre. Cependant, les autorités vietnamiennes avaient découvert la supercherie à l’aéroport international de Noi Bai de Hanoï.

Aujourd’hui, il est condamné à quatorze ans de prison. « Au milieu des opinions négatives sur la gestion par le Vietnam des crimes contre les espèces sauvages, cette lourde peine montre que les autorités du Vietnam commencent à infliger des punitions sévères pour dissuader les crimes contre l’environnement », a déclaré dans un communiqué le directeur adjoint de l’organisation Education for Nature – Vietnam (ENV), Bui Thi Ha.

La Chine et le Vietnam sont des plaques tournantes du trafic illégal de cornes de rhinocéros. Dans ces pays, beaucoup pensent que cette matière permet de guérir des maladies. Des populations sauvages de rhinocéros ont ainsi été décimées par les braconniers pour répondre à la demande, malgré l’interdiction mondiale depuis les années 1970.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments