Comme nous le savons tous, le président Macron a, ce lundi, annoncé qu’un déconfinement progressif pourrait avoir lieu à partir du 11 mai prochain. Nous pourrions donc sortir à nouveau, en continuant à prendre des précautions, bien évidemment. Cela étant dit, attention : ce ne serait pas le cas des personnes âgées. 

DES MESURES DE PROTECTION DES PERSONNES ÂGÉES

Les personnes âgées devront donc continuer à se protéger en restant chez elles, prévient l’Union européenne, sous les traits de la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen. Elle estime ainsi que les contacts des personnes âgées avec l’extérieur, mais également avec leurs proches plus jeunes, devront rester limités. 

Elle ajoute que ces mesures de précaution prendront place jusqu’à la fin de l’année. Ce dimanche, elle a déclaré dans le quotidien Bild : « Je sais que c’est difficile et que l’isolement pèse mais c’est une question de vie ou de mort. Sans vaccin, il faut limiter autant que possible les contacts des seniors. » Ces propos s’adressent notamment aux personnes qui vivent dans des maisons de retraite. Finalement, elle a annoncé que « les enfants et les jeunes jouiront plus tôt de davantage de liberté de mouvement que les personnes âgées et celles avec des antécédents médicaux”.

Elle a également évoqué les attentes de l’Union européenne, notamment concernant la création d’un vaccin. Elle dit ainsi espérer “le développement d’un vaccin par un laboratoire européen vers la fin de l’année« . Elle a ajouté que “pour qu’on puisse rapidement vacciner, nous sommes déjà en discussion avec des fabricants sur des capacités de production mondiales”. Rappelons que de nombreux spécialistes, notamment l’Agence européenne des médicaments, estiment quant à eux qu’un vaccin ne sera pas disponible avant 1 ou 2 ans.

— Rawpixel.com / Shutterstock.com

LE RÔLE DE LA COMMISSION EUROPÉENNE DANS LA GESTION DU DÉCONFINEMENT

Le porte-parole de la Commission européenne, Eric Mamer, a voulu éclaircir les propos d’Ursula von der Leyen, et déclare que « la présidente n’a pas décidé de sa propre initiative que les maisons de retraite devaient rester confinées jusqu’à la fin de l’année : ce n’est pas sa prérogative et ce n’est pas ce qu’elle dit« . En revanche, notre bon sens peut nous faire comprendre que de telles mesures sont nécéssaires, puisque les personnes âgées sont beaucoup plus fragiles : « Cela semble d’une banalité absolue puisque ce sont des personnes à risque. »

La Commission européenne n’a pas le pouvoir de prendre de telles décisions. En revanche, les chefs d’État et de gouvernement lui ont fait une requête : réaliser une “feuille de route” expliquant la stratégie à suivre concernant la sortie des mesures de confinement et l’allègement des restrictions, notamment sur les points de santé, les questions économiques ou d’organisation sociale. Ursula von der Leyen doit donc présenter cette « feuille de route » au cours de la semaine. 

2
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
BABAREPONINE Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
EPONINE
Invité
EPONINE

De quoi se mêle la Commission Européenne (de chez Orwell) Qu’a-t-elle fait pour aider l’Italie, l’Espagne ou la France en pleine crise du Coronavirus ? Qui a envoyé des soignants et du matériel en Italie ? Alors que Mme Von der Leyen ferme sa g#% et continue, par exemple, de… Lire la suite »

BABAR
Membre
BABAR

La commission européenne devrait vraiment le prendre un ton plus bas, ayant démontrée son incapacité crasse à instaurer une collaboration en situation de crise sanitaire, entre les états qu’elle prétend fédérer. Distribuer frénétiquement des milliards de devises en papier monnaie fraîchement imprimés aux diverses banques pyromanes n’éteindra pas l’incendie qui… Lire la suite »