— solarseven . Shutterstock.com

Certains d’entre nous se sont peut-être déjà demandé comment les premiers colons de l’espace allaient survivre ? En effet, bien que le milieu soit différent, les besoins des êtres humains restent les mêmes : se laver, aller aux toilettes, sans oublier boire et manger. Habituellement, les astronautes mangent des plats lyophilisés dans l’espace, un produit totalement développé par la Nasa. Pour information, la lyophilisation consiste à déshydrater un produit par le froid. Pourtant, un scientifique a récemment confirmé que les astronautes pourraient bientôt être amenés à pratiquer le cannibalisme pour survivre dans l’espace.

La vie dans l’espace sera difficile

La recherche d’une planète viable à part la Terre est de plus en plus difficile, d’autant plus que l’implantation de la vie dans les planètes ciblées semble constamment échouer. Mais ce n’est pas tout. Des experts affirment que les futurs colons de l’espace feront probablement face à des problèmes alimentaires. Charles Cockell, un professeur d’astrobiologie affirme que le cannibalisme sera le premier problème auquel les colons seront confrontés si les systèmes agricoles continuent d’échouer. D’ailleurs, l’une des questions qui se posent serait de savoir s’il est possible de cultiver sur une planète stérile alors que sur la Terre, on rencontre déjà ce genre de problème.

D’après ce professeur, cela ne posera pas de problème si les colonisateurs de l’espace reçoivent des approvisionnements réguliers venant de la Terre. Mais il ajoute également que des techniques de conservation devront être mises en place pour conserver les aliments. En effet, au vu de la distance, l’approvisionnement ne se fera pas tous les jours et il faudrait des mois voire des années avant d’atteindre les colons. D’autant plus que l’Homme veut établir des colonies sur des planètes aussi éloignées que Jupiter et Saturne.

Dima Zel / Shutterstock.com

La conquête de l’espace pourrait tourner au cauchemar

Même si la question du cannibalisme peut être choquante, le chercheur affirme que ce n’est pas la première fois que ce sujet est évoqué lors d’une longue expédition, rapporte Futurism. Pour rappel, le cannibalisme est une pratique assez barbare qui consiste à consommer un individu de sa propre espèce. D’un point de vue anthropologique, ce rituel permettait à la personne qui consomme la viande de se procurer ou de s’approprier la force et le courage de la victime. Mais ici, il est seulement question de pratiquer le cannibalisme pour se nourrir et assouvir sa faim.

En 1945, l’équipage qui a exploré l’Arctique aurait eu recours au cannibalisme faute de nourriture. Charles Cockell essaie donc de sensibiliser les colons sur d’éventuelles possibilités car il a pris en compte ce qui est arrivé à l’équipage de Franklin lors de son expédition à la recherche du passage Nord-Ouest vers la fin du 19e siècle. En effet, même si l’équipage avait de la nourriture et de l’eau, cela a fini par dégénérer en cannibalisme. De ce fait, le chercheur veut attirer l’attention des futurs colons de l’espace sur les risques liés au cannibalisme si les conditions alimentaires ne sont pas étudiées et sérieusement prises en compte au préalable.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments