— Fotazdymak / Shutterstock.com

Le Coca-Cola est une marque nord-américaine de soda des plus connues. Mais, saviez-vous que dans les années 50, aux États-Unis, cette boisson était utilisée comme moyen de contraception ? Explications.

La célèbre boisson pétillante Coca-Cola a été brevetée en 1886. Pour certains, elle n’a pas toujours été uniquement une boisson. En effet, dans les années 1950-1960, nombreux étaient ceux à penser qu’une douche vaginale post-coïtale au Coca-Cola était une méthode de contraception efficace. Selon la rumeur, l’acidité du liquide détruisait le sperme. 

Comme l’a rapporté La Presse, c’est la professeure en gynécologie-obstétrique Deborah Anderson, de l’université de Boston, qui a montré en 2008 que le “Coca n’a qu’un faible effet spermicide et, en outre, la vélocité des spermatozoïdes leur permet d’échapper à l’effet de la douche vaginale”.

Le Coca-Cola représente en réalité un certain danger pour la muqueuse vaginale. Il peut effectivement en endommager les tissus et rendre la femme plus sensible aux infections sexuellement transmissibles. Il est également possible qu’il soit nocif pour la flore bactérienne vaginale. Enfin, la douche vaginale peut entraîner des grossesses extra-utérines.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de