― Karsten_1 / Shutterstock.com

Alors que la question de l’environnement est de plus en plus prise en compte dans notre quotidien, certaines grandes marques ne mettent pas en place des mesures essentielles pour réduire la pollution.

Qui sont les plus gros pollueurs ?

Dans son audit annuel réalisé par 15 000 volontaires dans le monde entier, Break Free From Plastic a pointé du doigt les trois grandes marques qui polluent le plus. Ainsi, pour la troisième année consécutive, Coca-Cola, Pepsi et Nestlé sont les meilleurs pollueurs de plastique au monde. En plus de ce triste exploit, ces entreprises sont accusées de « zéro progrès » dans la réduction de déchets plastiques.

D’après l’enquête, Coca-Cola détient tous les records. Les consommateurs de la marque n’hésitent pas à jeter les bouteilles plastiques sur les plages ou les parcs de 51 des 55 pays étudiés. Pour cause, la bouteille Coca a été trouvée sur 13 834 pièces de plastique, 5 155 pour Pepsi et 8 633 pour Nestlé, relate The Guardian. En mars, ces trois entreprises ainsi qu’Unilever étaient à l’origine d’un demi-million de tonnes de pollution plastique dans six pays en développement, indique une enquête de l’ONG Tearfund.

― aldarinho / Shutterstock.com

Mettre en place des mesures fortes

Le résultat de cet audit va-t-il changer les choses ? Ce n’est pas à l’ordre du jour, à en croire Coca-Cola. En début d’année, les écologistes avaient dénoncé les pratiques de Coca envers l’environnement. La marque a justifié sa production de plastique avec la popularité des bouteilles auprès des clients. La coordinatrice de la campagne Break Free From Plastic, Emma Priestland, dénonce : « Les sociétés les plus polluantes au monde affirment travailler dur pour résoudre la pollution plastique, mais au lieu de cela, elles continuent à pomper des emballages plastiques nocifs à usage unique. »

Pourtant, la porte-parole de Coca a annoncé que « les bouteilles contenant 100 % de plastique recyclé sont désormais disponibles sur 18 marchés à travers le monde, et cela ne cesse de croître ». Il en est de même pour Pepsi et Nestlé qui font des « progrès significatifs » dans la lutte contre l’emballage.

Pour arrêter ce massacre écologique, la production de plastique à usage unique doit être stoppée tout comme la production de plastique et mettre en place un meilleur recyclage. En effet, l’audit révèle que les petits sachets (sauce, café, etc.), les mégots de cigarettes et les bouteilles en plastique sont les trois déchets les plus courants.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de