— Fotazdymak / Shutterstock.com

Vous avez très probablement déjà bu un verre de Coca-Cola. Mais saviez-vous que jusqu’en 1903 cette célèbre boisson pétillante contenait également de la cocaïne ? 

Comme l’a rapporté le site américain The Atlantic, le docteur John Stith Pemberton a inventé en 1885 la première recette ancêtre du Coca-Cola, le French Wine Coca. Il s’agissait d’une boisson alcoolisée à base de cocaïne, de noix de kola et de damiana. John Stith Pemberton s’était probablement inspiré de la recette du vin Mariani, mélange de vin de Bordeaux et de feuilles de coca créé par le pharmacien Angelo Mariani en 1863. 

Néanmoins, le French Wine Coca devient très vite illégal et l’État de Géorgie interdit cette boisson à la vente à cause de l’alcool et non à cause de la cocaïne. Pemberton va alors développer une version sans alcool, mais toujours avec de la cocaïne, principal ingrédient actif de la boisson. L’alcool est ainsi remplacé par du sirop sucré et son nouveau produit est lancé en 1886.

Toutefois, cette nouvelle recette pose à nouveau problème. En effet, lorsque le docteur décide de vendre son produit, celui-ci devient accessible aux personnes pauvres. Rapidement, la classe moyenne des États du sud émet des craintes sur le fait que la boisson pourrait contribuer à la propagation de l’addiction au sein de cette population défavorisée et donc l’apparition de violences. En 1903, Coca-Cola décide alors d’enlever la cocaïne de son mélange et ajoute davantage de sucre et de caféine. Ainsi, la cocaïne n’a pas été enlevée du soda pour des raisons de santé mais en réalité par crainte de créer de nouvelles tensions sociales. 

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de