Clinique avortement flottante
― Sokolov Alexey/ Shutterstock.com

Depuis la suppression de l’arrêt Roe vs Wade en juin dernier, plusieurs États américains ont décidé d’interdire l’avortement sur leur territoire. Il y a quelques jours, Meg Autry, une obstétricienne et gynécologue à l’université de Californie, a ainsi proposé de mettre en place une clinique d’avortement flottante dans le golfe du Mexique.

Un médecin souhaite créer une clinique d’avortement flottante dans le golfe du Mexique pour contourner les interdictions. Ce médecin encourage les États qui autorisent encore l’avortement à se montrer créatifs. « Nous devons créer des options et être réfléchis et créatifs pour aider les personnes vivant dans des États restrictifs à obtenir les soins de santé qu’elles méritent », a-t-elle déclaré.

En déployant une clinique d’avortement flottante dans le golfe du Mexique, San Francisco permettra aux femmes venant des États voisins dans lesquels l’IVG est prohibée – notamment le Mississippi, l’Alabama, la Louisiane et le Texas – de recourir à une interruption de grossesse non désirée sans effectuer un long trajet. Ce projet est pris en main par l’organisation à but non lucratif Protecting Reproductive Rights of Women Endangered by State Statutes (PRROWESS). Celle-ci a lancé une campagne de collecte pour réunir les fonds nécessaires à la transformation d’un bateau en clinique.

Le Dr Autry indique qu’environ 20 millions de dollars sont nécessaires pour que la clinique flottante soit opérationnelle. Selon la taille du navire, elle pourrait accueillir au moins 20 patientes par jour.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments