Barbie
Ⓒ Warner Bros.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les femmes ont été moins bien mises à l’honneur au cinéma l’année dernière. Les chiffres dégringolent lorsqu’elles atteignent un certain âge. Une étude dénonce la pratique des studios.

Barbie : le film qui cache la forêt

L’année 2023 a été un bon cru au cinéma. Notamment pour les femmes, en témoigne le succès planétaire de Barbie. Mais en apparence seulement. Car en fait, le pourcentage de femmes dans les films sortis en Amérique du Nord l’année dernière a chuté à un niveau catastrophique. Un niveau que l’on n’avait pas vu depuis 2014. C’est que révèle une récente étude réalisée par l’USC Annenberg Inclusion Initiative outre-Atlantique.

« Un film ne représente pas un progrès dans l’ensemble de l’industrie et ne peut pas supporter le fardeau d’élever l’industrie vers l’inclusion », rappellent les auteures Katherine L. Neff, le Dr Stacy L. Smith et le Dr Katherine Pieper.

Pour parvenir à leur conclusion, les auteures de l’étude ont analysé le genre, l’origine ethnique et l’âge des personnages principaux des 100 plus gros succès chaque année de 2007 à 2023. Soit, en tout, 1 700 films. « Les résultats sont horribles, écrivent les auteures. Malgré leurs postures, les studios traditionnels ont peu réagi ou ont inversé la tendance en matière d’inclusion dans les films populaires. » Pire, elles dénoncent l’incapacité des studios à faire des efforts.

Les femmes de plus de 45 ans sont très mal représentées

D’après les auteures, l’année 2023 n’a compté que 30 % de films dans lesquels une femme tenait l’un des premiers rôles. C’est moins qu’en 2022 où le chiffre atteignait les 44 %. Les chiffres se durcissent lorsque cela concerne l’âge de la protagoniste.

Par exemple, seuls 3 films ont mis en vedette une femme âgée de 45 ans ou plus l’année dernière : Keri Russell dans Crazy Bear, Nia Vardalos dans Mariage à la grecque 3 et Salma Hayek dans Magic Mike : Dernière Danse. À titre de comparaison, les actrices de plus de 45 ans étaient présentes dans 10 films un an plus tôt.

En revanche, du coté des femmes de couleur, on observe une amélioration. Le pourcentage des actrices de couleur qui tiennent l’un des rôles principaux a augmenté, passant de 31 % en 2022 à 37 % en 2023. En 2007, elles ne représentaient que 13 %. L’étude cite Walt Disney Studios et Paramount Pictures comme studios ayant fait le plus d’efforts en 2023. Ils sont parvenus à atteindre, voire dépasser la moyenne nationale établie à 41 % des minorités représentées à l’écran (46,1 % pour le premier et 44,4 % pour le second).

L’étude conclut en conseillant aux studios d’engager plus de femmes derrière la caméra afin qu’il y ait également plus de femmes devant. Le site Deadline rappelle quant à lui que les femmes représentent la moitié des spectateurs au cinéma outre-Atlantique. Pour aller plus loin, découvrez 10 réalisatrices qui ont changé l’histoire du cinéma.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments