— Mark Agnor / Shutterstock.com

La quantité colossale d’énergie consommée par les cryptomonnaies, notamment le Bitcoin, est au cœur de nombreuses préoccupations. Face à ce problème, la cryptomonnaie Chia a été créée. Cette dernière consomme moins d’énergie que le Bitcoin en utilisant des disques durs au lieu des ordinateurs superpuissants. Malheureusement, cela entraîne actuellement une pénurie de disques durs.

Le Chia : une cryptomonnaie exploitée par « farming »

La cryptomonnaie Chia a récemment été créée par l’inventeur du réseau BitTorrent, Bram Cohen. Cette nouvelle monnaie virtuelle est notamment accessible aux « fermiers » (ceux qui participent à la création monétaire du Chia) depuis le mois d’avril 2021, et au grand public depuis le mois de mars de cette année. Contrairement aux autres cryptomonnaies qui nécessitent de très puissants ordinateurs pour leur minage, le Chiacoin se base sur l’exploitation de l’espace-temps de disques durs, permettant ainsi de pratiquer sa « culture » sur des appareils ordinaires.

Si le Chia n’a pas encore eu le temps d’égaler la renommée du Bitcoin, cette nouvelle cryptomonnaie gagne de plus en plus en popularité. Cela est notamment dû au fait qu’il est actuellement admis que l’extraction du Bitcoin et des autres cryptomonnaies consomme plus d’énergie que les exploitations minières de cuivre et plus d’électricité que certains pays comme le Chili et le Pays-Bas, ce n’est pas le cas avec le Chia. En fait, le minage de cette nouvelle cryptomonnaie fournit une alternative plus verte, plus simple et moins onéreuse aux autres cryptomonnaies.

C’était en tout cas le cas avant que le Chia n’entraîne une pénurie de disques durs et de disques de stockage SSD. En effet, la création du Chia a provoqué une ruée vers l’achat de ces composants électroniques. À cause de cela, ces matériels informatiques ont rapidement déserté les rayons des magasins. Fort heureusement, cette pénurie ne concerne pas les disques durs habituellement utilisés par les particuliers. Avec cette pénurie, le prix des disques durs a rapidement flambé. Selon un rapport du South China Morning Post, le prix de certains types de disques de stockage a augmenté de 59 % avant même que l’utilisation de la cryptomonnaie ne soit effectivement lancée.

Sasha Medvedeva / Shutterstock.com

Le farming du Chia affecte également la durée de vie des disques durs

Peu de temps après le lancement du Chia, de nombreux sites de vente en ligne n’ont pas tardé à annoncer que les disques durs destinés aux professionnels – notamment ceux dont la capacité est supérieure ou égale à 8 To – n’étaient plus disponibles. Cette pénurie est justifiée par les dernières statistiques sur le Chia qui font état de l’utilisation de 3,9 millions de téraoctets d’espace disque entièrement consacrés à l’extraction de la cryptomonnaie. Par ailleurs, la nécessité d’avoir beaucoup d’espace de disque dur n’est pas la seule problématique qui s’impose dans l’extraction du Chia.

Selon un rapport de la société chinoise MyDrivers, le traitement de cette cryptomonnaie réduit de manière conséquente la durée de vie des disques de stockage. D’après leur analyse, les SSD de 1 To utilisés pour le farming du Chia ne bénéficient que d’une espérance de vie de 160 jours, a rapporté Clubic. L’analyse rapporte également que plus l’espace de disque dur est petit, plus l’espérance de vie du SSD diminue. Cependant, ces problèmes de stockage rencontrés par le Chia ne sont pas insolubles. D’un côté, certains fabricants de disques durs ont d’ores et déjà commencé à produire des produits plus endurants. D’un autre côté, les fabricants fournissent également beaucoup d’efforts pour répondre à la demande du marché.

Quoi qu’il en soit, nombreux sont ceux qui doutent encore du potentiel du Chia en tant que cryptomonnaie, mais aussi en tant qu’alternative verte au Bitcoin, dans la mesure où les problèmes liés aux disques durs pourraient entraîner une énorme production de déchets informatiques.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de