chat poils
― Anastasiya Tsiasemnikava / Shutterstock.com

Si vous avez un chien ou un chat, vous n’êtes pas sans savoir que ces adorables animaux perdent leurs poils à certaines périodes de l’année. Bien qu’il puisse être assez désagréable de se débarrasser des poils qui tombent, il est important de savoir que la mue est un phénomène naturel ayant des effets positifs sur la santé et le bien-être de ces animaux de compagnie.

La mue se produit deux fois par an en moyenne

Les chiens et les chats ont conquis le foyer de millions de Français. On aime les choyer et les brosser régulièrement. Mais vous êtes-vous déjà demandé pourquoi vos petits compagnons à quatre pattes perdent leurs poils ?

La société Zoetis, le laboratoire pharmaceutique leader mondial en santé animale, explique que les chiens et les chats perdent leurs poils en abondance de façon saisonnière. En effet, la mue survient environ deux fois par année, notamment au printemps et à l’automne. Ce phénomène aiderait les animaux à contrôler leur température corporelle. Au printemps, ils perdent leur lourd manteau d’hiver tandis qu’ils se préparent à le faire pousser en automne.

Les périodes de mue peuvent toutefois changer en fonction du temps passé par l’animal à l’intérieur de la maison. S’il est habitué à la climatisation en été et au chauffage en hiver, son horloge interne peut être perturbée. En conséquence, il peut avoir une perte de poils plus ou moins constante tout au long de l’année.

chien-humain
— Standret / Shutterstock.com

Certaines races perdent plus de poils que les autres

Le laboratoire pharmaceutique indique que la mue aide également les chiens et les chats à éliminer les poils morts et à se défaire des huiles naturelles de la peau. Sans l’élimination des poils morts, ils peuvent souffrir d’une irritation de la peau. En outre, ce phénomène peut aussi se traduire par un mécanisme de défense. « Si un ours poursuit le chien ou le chat et attrape l’animal mais repart avec une bouchée de fourrure, ce chien ou ce chat continue à vivre », a déclaré Angela Martin, co-fondatrice de l’Island Veterinary Group à Huntington Station, à New York.

Le Dr Martin indique que les animaux peuvent perdre leurs poils à cause du stress. En outre, ils peuvent aussi les perdre à cause des parasites, des puces, des acariens, d’une maladie endocrinienne, d’une mauvaise alimentation, de certains médicaments ou encore à cause d’un toilettage excessif.

Elle note également que la perte de poils peut être liée à des maladies comme le cancer. Cependant, il s’agit de cas plus rares. En outre, certaines races sont susceptibles d’en perdre plus que d’autres. Les chats comme les maine coon, les persans et les ragdolls en perdent généralement beaucoup. Quant aux chiens, les races comme le labrador retriever, le terre-neuve et le pékinois ont tendance à perdre plus de poils que les autres.

Pour aller plus loin, découvrez 10 races de chiens qui ne perdent pas leurs poils et 10 races de chats qui ne perdent pas leurs poils.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments