21 espèces de chats sauvages dont vous ne soupçonniez pas l’existence

une-serval-chatUn serval via Shutterstock

Qui n’aime pas les félins ? Du chat de gouttière au lion des savanes, les félins ne laissent personne indifférent. Leur comportement, leur fourrure, on pourrait croire qu’ils ont été spécialement conçus pour se faire câliner, même les plus gros d’entre eux (attention aux griffures de tigre). Les chats font partie de notre quotidien depuis des millénaires, mais il existe des dizaines de races de félidés sauvages dont vous ne savez pas grand-chose. Petit tour d’horizon.

 

Le chat des Andes (Leopardus jacobitus) :

Andean_cat_1_Jim_Sanderson

Gato_andino

Bestiole très mignonne, très rarement observée et en voie d’extinction, elle vit dans les montagnes d’Amérique du Sud. Il a une ouïe très développée et son pelage gris lui permet de se camoufler facilement au milieu des rochers qui constituent la majeure partie de son habitat.

 

Chat rubigineux (Prionailurus rubiginosus) :

Rostkatze_Zoo_Berlin Rostkatze-01 Rostkatze

Ce tout petit chat (1,5 kg en moyenne) est originaire d’Inde et du Sri-Lanka, il tire son nom de rubiginosus, désignant la couleur rouille caractéristique du félin. Son lieu d’habitation étant très restreint et se faisant assez discret, les informations concernant ce chat ne sont pas bien connues, on suppose que c’est une race très solitaire.

 

Chat à tête plate (Prionailurus planiceps) :

Flat-headed_cat_1_Jim_Sanderson

Plionailurus_planiceps_cropped

Félin d’Asie du Sud-Est, il vit particulièrement dans les marécages, d’ailleurs son physique est très bien adapté à son environnement car il est pourvu de petites pattes palmées, pour faciliter ses déplacements dans l’eau. Ce « chat-poisson » très rare est considéré comme une espèce en danger à cause principalement de la destruction de son habitat.


Sans progrès, il n’y a pas de paix possible. Sans paix, il n’y a pas de progrès possible

— Kofi Annan