CBD-douleur
— Juan David Rivera Giraldo / Shutterstock.com

L’usage du cannabidiol (CBD), un composant non psychoactif du cannabis, a gagné en popularité pour son potentiel à traiter diverses affections, y compris les douleurs chroniques. Cependant, une étude récente, publiée dans The Journal of Pain, remet en question l’efficacité de cette substance. Une analyse approfondie des données issues d’essais cliniques sur le CBD a démontré l’absence de preuves soutenant son efficacité en tant qu’agent analgésique chez les patients souffrant de douleurs persistantes.

L’efficacité remise en question

Le CBD, un composant non psychoactif du cannabis, est légalement commercialisé dans plusieurs pays. Le CBD de qualité pharmaceutique est également parfois prescrit pour traiter certaines formes d’épilepsie, la sclérose en plaques et les nausées induites par la chimiothérapie. 

Cependant, le CBD à usage non médical est disponible en vente libre pour les personnes sans prescription ; malgré son coût élevé, il est immensément populaire. Les auteurs de l’étude actuelle estiment que près de la moitié des utilisateurs prendraient du cannabidiol pour soulager la douleur.

Toutefois, en 2021, l’Association internationale pour l’étude de la douleur avait déjà signalé l’absence d’essais cliniques robustes prouvant l’efficacité du CBD dans le traitement de la douleur chronique. L’association a ensuite conclu qu’il y avait moins de preuves provenant de recherches de faible qualité pour soutenir les avantages analgésiques (soulagement de la douleur) du composé.

Des études qui n’étayent pas les affirmations

En 2023, 16 essais cliniques avaient été menés sur de vrais patients souffrant de douleurs. Ces essais, qui ont porté sur un total de 12 types de douleurs différentes en utilisant divers dosages de CBD et diverses méthodes d’administration, différaient grandement en matière de conception. Les résultats obtenus par le CBD dans 15 de ces 16 essais sur la douleur chronique n’ont pas été supérieurs à ceux du placebo. 

Seule une étude a montré une réduction significative de la douleur chez les patients souffrant d’arthrite du pouce après deux semaines de traitement. Ces résultats suggèrent que les affirmations concernant les propriétés analgésiques du CBD pourraient être exagérées, voire infondées.

Selon une déclaration du professeur Chris Eccleston, auteur de l’étude, « le CBD pose un gros problème aux consommateurs. Bien qu’il soit commercialisé comme un remède contre la douleur, il n’existe aucune preuve solide de ses effets bénéfiques. » Malgré cela, des enquêtes montrent que 26 % des Américains et 16 % des Canadiens de moins de 65 ans consomment actuellement du cannabidiol. Selon les chercheurs, la plupart utilisent le CBD pour des maladies chroniques, dépensant souvent plus de 140 dollars par mois.

douleur

Problèmes de régulation et de qualité

De nombreuses entreprises qui fournissent du CBD à des fins non médicales font souvent des affirmations erronées sur les propriétés analgésiques du composé. Ces affirmations sont souvent étayées par des résultats d’études précliniques qui suggèrent des voies possibles par lesquelles le CBD peut réduire la douleur chez l’animal. Mais comme le montrent les résultats de la dernière analyse, ces résultats n’ont pas toujours d’applications pratiques chez l’Homme.

Les auteurs de l’étude ont également découvert que la sécurité de nombreux produits à base de CBD avait été gravement compromise par l’absence de contrôle de la qualité ou de réglementation du marché. Par exemple, sur les 105 produits évalués dans le cadre d’une étude, seul un sur quatre contenait réellement la quantité de CBD indiquée sur l’étiquette ; la teneur réelle variait « de presque rien à de très grandes quantités ».

Bien que commercialisés comme contenant uniquement du CBD, près de 35 % des produits testés contenaient également du tétrahydrocannabinol (THC), un cannabinoïde psychoactif. Certains produits, dont l’un est lié à une série d’empoisonnements dans l’Utah, contenaient même des cannabinoïdes synthétiques plutôt que du véritable CBD. Par ailleurs, pourtant dénigré, le cannabis a des bénéfices considérables pour la santé.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments