Abandonnés et isolés, ces chiens et ces personnes âgées retrouvent la joie de vivre ensemble

La ville de Cambrai, dans le nord, a mis en place un nouveau dispositif. l’objectif est de permettre aux personnes âgées de sortir de l’isolement en accueillant un chien ou un chat sans l’adopter !

 

UN SYSTÈME AU POIL

Flora, 4 ans, et Denise, 88 ans, sont devenues les meilleures amies du monde. Pourtant, Denise ne pensait pas reprendre un animal de compagnie un jour. C’était sans compter sur la mairie de Cambrai qui a eu une superbe idée : proposer aux personnes âgées de choisir parmi tous les animaux en attente d’adoption dans le centre de la Société de Défense des Animaux d’Estourmel. Un prêt gratuit contre de bons soins.

L’animal reste la propriété de l’association et si les revenus de la personne âgée sont trop faibles, les croquettes de l’animal lui sont payées par la municipalité tout comme les frais de vétérinaire. Si la personne a un problème médical ou doit être hospitalisée, l’association de défense des animaux reprend l’animal.

LA ZOOTHÉRAPIE POUR LUTTER CONTRE L’ISOLEMENT

Ce système est un moyen efficace de lutter contre l’isolement des personnes âgées. En effet, beaucoup de personnes âgées se privent de reprendre un animal de compagnie car elles s’inquiètent de son devenir ou parce qu’elles ont peur de ne pas pouvoir bien subvenir à ses besoins.

« Pourquoi quelqu’un qui a eu toute sa vie un animal, à un moment de sa vie, quand il est un peu âgé, ben non j’en ai plus ? Il n’y a pas de raison, ce n’est pas qu’il n’a plus envie (…) c’est qu’il y a des obstacles. L’idée c’est de faire lever tous les obstacles, pour que la personne continue à avoir un animal. » explique François-Xavier Villain, le maire de Cambrai.

Cinq personnes âgées profitent déjà de ce système à Cambrai et Jack Pluvinage, le président de la Société de Défense des Animaux entend bien l’étendre à d’autres communes. C’est tout le bien qu’on souhaite à cette belle initiative qui s’inscrit dans la méthode de la zoothérapie. Une thérapie qui, si elle ne soigne pas, permet au moins de réduire l’anxiété, augmenter la bonne humeur et reprendre confiance en soi.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux