En Californie, l’État le plus riche des États-Unis mais aussi un des plus inégalitaires, la crise du logement laisse des milliers de travailleurs de Los Angeles ou San Francisco sur le carreau. Dans cet État ensoleillé où les loyers sont inabordables et où les salaires n’augmentent pas, 150 000 personnes vivent dans la rue. Beaucoup sont obligées de dormir dans leur van, dans leur camping-car ou encore dans leur voiture. Des micrologements se développent un peu partout. Ici, découvrez ces étudiants qui, pour 750 dollars par mois, vivent dans une capsule de 3m2, située dans une chambre partagée par 10 personnes.

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
ozerfil Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
ozerfil
Membre
ozerfil

Dire qu’on se moquait du co-logement en URSS…

Ce mode de « logement » est aussi développé au Japon.

Vive le progrès !!