femmes café
— ESB Professional / Shutterstock.com

Le café est une boisson très populaire qui rythme le quotidien de millions de personnes. Nous sommes nombreux à affectionner le café au petit déjeuner, en fin de repas ou même à chaque pause au cours de la journée. Mais avec le temps, n’est-il pas réellement nocif pour la santé ?

Que contient réellement le café ?

D’après les recherches sur ses composants, le café – et plus précisément la caféine – éviterait certains problèmes de santé et permettrait de réduire les risques de développer certaines maladies, notamment des cancers. Cependant, il n’existe pas assez de preuves car les études n’ont pas été approfondies ni effectuées sur un échantillon de consommateurs. Comme l’affirme le Dr Chip Lavie, directeur médical de la réadaptation cardiaque et de la cardiologie préventive au John Ochsner Heart and Vascular Institute de la Nouvelle-Orléans, dans un email adressé à Live Science, « il n’y a pas vraiment assez de données solides pour recommander aux gens de boire plus de café ».

Selon une étude, récemment publiée dans Progress in Cardiovascular Diseases, des milliers de composants sont actifs dans le café. Le plus présent est l’acide chlorogénique, qui aide à stabiliser la glycémie. C’est-à-dire que le café a le même effet que l’insuline pouvant éliminer le sucre : bonne nouvelle pour les diabétiques. En 2019, le Journal of Traditional and Complementary Medicine a aussi déclaré que le café réduirait le risque de développer le diabète de type 2.

café
— otello-stpdc / Shutterstock.com

Quels en sont les risques ?

De surcroît, ces mêmes études ont révélé qu’il faut consommer le café avec modération, car bien que le café ne figure pas parmi les causes de mortalité, cela ne veut pas dire qu’en boire augmente la durée de vie. En 2020, une étude publiée dans la revue Journal of the American Geriatrics Society montrait que les chercheurs ont tenu à connaitre les effets du café et du thé sur les individus qui en buvaient quotidiennement, s’ils pouvaient atteindre les 90 ans.

27 000 femmes âgées de 65 à 81 ans ont été choisies, en tenant compte de leur mode de vie, leur race et leurs origines. Les résultats pourraient toutefois être faussés si elles développent déjà des problèmes de santé suite à une maladie, une addiction au tabac ou un fort indice de masse corporelle. Les études menées auprès de ces femmes ont finalement démontré que boire du café ne garantit pas la longévité, selon Aladdin H. Shadyab, professeur adjoint à l’université de Californie, San Diego Herbert Wertheim School of Public Health and Human Longevity Science.

En d’autres termes, d’autres études restent à mener pour connaître les effets du café sur notre organisme. En attendant, vous pourrez toujours boire du café pour garder la pêche et réduire les risques de développer des maladies cardiovasculaires. Cependant, comme dans toute chose, la modération est de mise.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments