Quelques pièces d’argent retrouvées en Nouvelle-Angleterre pourraient bien éclairer les chercheurs et les historiens sur un des crimes de piraterie les plus retentissants de l’Histoire : le dernier pillage d’Henry Every.

Un des plus grands crimes de l’Histoire

Connu sous différents noms, Henry Every fait partie des pirates les plus connus. En effet, il était l’homme le plus recherché dans les années 1690. Bien que sa carrière fut assez courte, elle ne fut pas moins extraordinaire. En 1695, Henry Every pilla un vaisseau de l’Empire moghol. Le Ganj-i-Sawai (le « Trésor débordant ») revenait d’un pèlerinage à La Mecque. Après plusieurs heures de combat, les pirates du Fancy arrivèrent à prendre le Ganj-i-Sawai, ainsi qu’un autre navire, le Fateh Muhammed.

Cette attaque est considérée comme un des plus grands crimes de l’Histoire. Pour cause, le butin d’Henry Every et de son équipage était de 500 000 pièces d’or et d’argent, et des pierres précieuses. Un trésor estimé à plus de 650 000 livres sterling, soit plus de 100 millions d’euros. Cet exploit fit d’Henry Every le pirate le plus recherché.

Il y a différentes versions sur ce qui arriva à Henry Every et son équipage. Certains disent qu’il a tenté d’écouler son butin (blanchir son argent en quelque sorte), mais qu’il s’est fait rouler par les commerçants, et serait mort un an après son exploit. D’autres, qu’il est mort en 1714 en Irlande. Ou qu’il épousa la fille du Grand Moghol et devint roi de Marak’Pinga. Ou encore qu’il avait fait route vers les Caraïbes. Mais il se pourrait qu’une découverte nous en dise plus sur ce qui est arrivé à Henry Every.

Drapeau pirate de Henry Every

Trésor retrouvé

En effet, une poignée de pièces d’argent a été retrouvée en Nouvelle-Angleterre. Si les chercheurs ne peuvent certifier qu’elles viennent du Ganj-i-Sawai, il est certain qu’elles proviennent de l’actuel Yémen en 1693. Trouver des pièces dans une région aussi éloignée, des pièces fabriquées à quelques centaines de kilomètres de La Mecque, suggère tout de même que l’équipage de Henry Every (et certainement lui-même) a navigué jusqu’aux Amériques.

Par ailleurs, cela pourrait signifier que le butin fut écoulé parmi l’argent commun des colonies américaines. Mais aussi soulever une question quant à la direction prise par le Fancy. En effet, les chercheurs pensaient qu’il avait pris la direction des Caraïbes. « Nous pouvons prouver hors de tout doute qu’il se trouvait en fait dans les colonies d’Amérique continentale », a déclaré Jim Bailey, détectoriste de Rhode Island et diplômé en anthropologie.

Jim Bailey a été le premier à découvrir une des pièces à 32 kilomètres au sud de Providence. Au fil des années, une quinzaine d’autres pièces furent découvertes dans le Rhode Island, et dans le Massachusetts, le Connecticut et la Caroline du Nord.

Henry Every est-il devenu négrier ?

De ce fait, une nouvelle hypothèse avait vu le jour : Henry Every serait devenu un esclavagiste dans les Treize Colonies. Une possibilité jugée crédible par de nombreux historiens, bien qu’il faille corroborer cela avec de nouvelles recherches de terrain.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de