© JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE / Allociné

Dans l’univers du cinéma, certains films font l’objet de controverses. Effectivement, il arrive que des films soient censurés, voire interdits dans certains pays. Mais il est possible aussi que des acteurs, et même des réalisateurs, aient interdiction de mettre les pieds dans certains pays. Comme ce fut le cas pour Brad Pitt. Le saviez-vous ? L’acteur a eu interdiction d’entrer sur le territoire chinois pendant 17 ans !

En 1997, Brad Pitt est choisi par Jean-Jacques Annaud pour jouer le rôle principal dans son film Sept Ans au Tibet. En effet, l’acteur interprète le rôle de l’alpiniste autrichien Heinrich Harrer qui se lia d’amitié avec le 14e dalaï-lama. Inspiré d’une histoire vraie, et adaptation du roman Sieben Jahre in Tibet d’Heinrich Harrer lui-même, le film retrace le périple de sept ans de l’alpiniste autrichien.

En 1939, Heinrich Harrer est arrêté, en Inde, par les Britanniques, alors qu’il participait à l’expédition de reconnaissance au Nanga Parbat. Expédition financée par le parti nazi. Quelques années plus tard, il réussit à s’échapper, et séjourna au Tibet jusqu’en 1951. Si certains reprochent au film d’occulter le passé d’Heinrich Harrer (il a fait partie des Jeunesses hitlériennes), la Chine ne voit pas non plus le film d’un très bon œil…

Effectivement, l’armée chinoise n’est pas montrée sous son plus beau jour. Les forces chinoises sont présentées comme violentes, brutales et méprisantes. Sept Ans au Tibet est accusé de glorifier le combat des Tibétains pour leur indépendance. Ainsi, la Chine répond tout bonnement en interdisant Brad Pitt d’entrer sur son territoire, et ce, pendant 17 ans. Cela fut de même pour le réalisateur, Jean-Jacques Annaud.

Cette interdiction prit fin en 2014. Cette année-là, Brad Pitt put accompagner Angelina Jolie à Shanghai pour la promotion de Maléfique. De son côté, Jean-Jacques Annaud a aussi réussi à montrer patte blanche, et à avoir les autorisations pour filmer sur le territoire chinois et même des acteurs chinois. En 2015, Jean-Jacques Annaud a pu tourner Le Dernier Loup en Mongolie-Intérieure.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de