— Africa Studio / Shutterstock.com

L’eau est essentielle pour la grande majorité des êtres vivants, et pour l’être humain, ne pas boire suffisamment d’eau est extrêmement nocif pour la santé. Pourtant, l’adage qui dit que tout excès est nocif est tout à fait vrai, et c’est également le cas pour l’eau. Boire trop d’eau peut causer ce que l’on appelle l’intoxication par l’eau, et ce phénomène peut même être mortel.

L’eau dilue les électrolytes sanguins, comme le potassium, le magnésium et le sodium

Chaque cellule du corps a besoin d’eau pour fonctionner correctement. Cependant, boire trop d’eau peut entraîner une intoxication par l’eau et cela peut causer de graves conséquences pour la santé. De manière générale, il est difficile de boire trop d’eau par accident. Presque tous les décès liés à l’intoxication par l’eau chez les individus normaux ont résulté de concours de consommation d’eau. Dans les temps anciens, la cure d’eau était également utilisée comme forme de torture en obligeant les prisonniers à boire une quantité excessive d’eau. Mais l’intoxication par l’eau peut tout de même arriver de manière involontaire à la suite d’un effort physique très important, d’une déshydratation grave, ou à cause de troubles mentaux.

Que cela soit accidentel ou volontaire, les symptômes de l’intoxication par l’eau incluent de la confusion, de la désorientation, des nausées et des vomissements. Si ces symptômes peuvent sembler bénins, la surhydratation n’est pas un problème à prendre à la légère puisqu’elle peut être mortelle. En fait, lorsqu’une personne boit beaucoup trop d’eau, la quantité d’eau dans le sang augmente et cela peut diluer les électrolytes sanguins, en particulier le sodium. Ce phénomène s’appelle l’hyponatrémie. Il faut savoir que le sodium aide à maintenir l’équilibre des fluides à l’intérieur et à l’extérieur des cellules de notre corps.

Lorsque les niveaux de sodium chutent en raison d’une consommation excessive d’eau, les fluides se déplacent de l’extérieur vers l’intérieur des cellules. Cela signifie que les cellules vont gonfler, et lorsque cela arrive dans certaines parties du corps, de nombreux dysfonctionnements peuvent être observés. Ce gonflement des cellules est particulièrement dangereux lorsque ça arrive au niveau du cerveau, causant potentiellement des lésions cérébrales, ou plongeant le patient dans le coma. C’est également à ce moment-là que boire trop d’eau peut causer la mort.

— 5 second Studio / Shutterstock.com

À partir de quand une personne est dite en surhydratation ?

Quant à savoir quand les symptômes d’une surhydratation commencent à apparaître, c’est après la consommation d’environ 3 à 4 litres d’eau en quelques heures. En fait, les reins d’une personne adulte en bonne santé peuvent évacuer de 20 à 28 litres d’eau par jour, mais ils ne peuvent en éliminer qu’environ 1 litre par heure. Cela signifie qu’il est donc difficile pour les reins de suivre la cadence lorsque l’on boit plus de 1 litre par heure. Il est important de noter que les reins des personnes âgées et des enfants ont tendance à être moins efficaces. L’intoxication à l’eau peut ainsi survenir plus rapidement chez les enfants ou les personnes âgées.

Quoi qu’il en soit, il faut garder à l’esprit que les cas de décès dû à une surhydratation sont rares, et ce n’est donc pas une raison valable pour limiter sa consommation d’eau. À titre de prévention, il est assez facile d’éviter l’intoxication par l’eau. Le concept est très simple : il faut arrêter de boire de l’eau quand on n’a plus soif. Si la surconsommation d’eau se produit tout de même, il est vivement conseillé de consulter au plus vite un médecin dès les premiers signes de malaise. Les symptômes de l’intoxication par l’eau peuvent facilement être confondus avec ceux d’autres problèmes de santé, mais dans tous les cas, il faut aller voir un médecin.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de