Bison Royaume Uni
— RudiErnst / Shutterstock.com

Malgré les difficultés et les échecs, les efforts de conservation des espèces continuent partout dans le monde. Au Royaume-Uni, ces efforts ont porté leurs fruits puisque des bisons sauvages reviennent pour la première fois dans le pays depuis des milliers d’années.

Retour d’un animal disparu à l’état sauvage depuis 6 000 ans au Royaume-Uni

Le bison d’Europe, ou parfois appelé buffle européen, est une espèce européenne de bison. C’est l’une des deux espèces de bisons existantes, aux côtés du bison d’Amérique. Le bison d’Europe est l’animal terrestre sauvage le plus lourd d’Europe, et les individus du passé étaient peut-être encore plus gros que leurs descendants d’aujourd’hui. L’être humain est le principal prédateur de l’espèce et le bison d’Europe a été chassé de manière intensive jusqu’à son extinction à l’état sauvage au début du 20e siècle.

L’espèce, qui compte aujourd’hui plusieurs milliers d’individus, est retournée dans la nature grâce à des programmes d’élevage en captivité. Si le bison d’Europe n’est plus en danger immédiat d’extinction, l’espèce reste absente de la majeure partie de son aire de répartition historique. Les bisons sauvages étaient notamment absents du Royaume-Uni, jusqu’à récemment. Un projet de réensauvagement dans le Kent a en effet permis de réintroduire le mammifère dans la nature après près de 6 000 ans d’absence.

Plus précisément, le projet a permis de relâcher dans la nature quatre de ces énormes mammifères, qui ont jusque-là vécu en captivité. Les bisons amenés dans le Kent comprennent notamment une femelle plus âgée venant du Highland Wildlife Park en Écosse, deux jeunes femelles du Fota Wildlife Park en Irlande, et un jeune mâle d’Allemagne. Dirigé par le Kent Wildlife Trust et le Wildwood Trust, ce projet révolutionnaire de réintroduction des bisons sauvages – nommé Wilder Blean – a commencé il y a cinq ans.

Bison Royaume Uni

Une solution naturelle à la crise climatique

Ce programme fait partie d’un projet de réensauvagement plus large, qui a été rendu possible grâce à un financement d’un million de livres sterling octroyé par la People’s Postcode Lottery Dream Fund, a rapporté Discover Wildlife. Par ailleurs, l’objectif de ce programme est bien plus vaste que la réintroduction d’une espèce disparue dans la nature. En fait, le but du projet est de restaurer l’écosystème naturel des forêts anciennes afin de lutter contre le réchauffement climatique. Selon les experts, les espèces comme les bisons d’Europe peuvent contribuer à revitaliser les forêts anciennes et à créer une explosion de biodiversité.

« La restauration des écosystèmes fonctionnant naturellement est un outil vital et peu coûteux pour lutter contre la crise climatique », a ainsi déclaré Evan Bowen-Jones, directeur général du Kent Wildlife Trust, dans un communiqué. « Nous voulons que Wilder Blean marque le début d’une nouvelle ère pour la conservation au Royaume-Uni. Nous devons révolutionner la façon dont nous restaurons les paysages naturels, en nous appuyant moins sur l’intervention humaine et davantage sur les ingénieurs naturels comme le bison, le sanglier et le castor », a-t-il ajouté.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments