Olinchuk / Shutterstock.com

Depuis le début de la pandémie de coronavirus, les bébés et les enfants étaient relativement épargnés par le virus. Mais il semblerait que des patients de plus en plus jeunes soient admis à l’hôpital depuis le début de la quatrième vague frappant la France en raison de la propagation rapide du variant Delta.

Plusieurs nourrissons hospitalisés

Seulement quelques jours après leur naissance, plusieurs bébés ont été hospitalisés après avoir été infectés par le Covid-19. « Depuis la semaine dernière, on en est à dix bébés de moins de douze semaines hospitalisés », a indiqué Philippe Babe, chef du service adjoint des urgences pédiatriques de l’hôpital Lenval de Nice, soulignant qu’aucun enfant n’était passé aux urgences pendant la première vague de la pandémie.   

Comme les nourrissons sont encore fragiles, l’hôpital doit les garder quelques jours en cas d’infection, même si leur évolution est bonne. Ils présentent le plus souvent de la fièvre et doivent être placés sous observation entre quatre et six jours. Le réel souci est que le taux de contamination est plus élevé depuis la propagation du variant Delta et de plus en plus de jeunes sont contaminés par leurs parents non vaccinés.

Les jeunes parents devraient se faire vacciner

« Quand un nouveau-né paraît, toute la famille débarque, et c’est légitime. Sauf qu’aujourd’hui on a ce risque, et un bébé de 15 jours, qui a 39-40 de fièvre, il termine à l’hôpital », a expliqué Philippe Babe. Ce dernier rappelle donc aux familles de respecter les gestes barrières. Il indique également que les futurs parents et les jeunes parents doivent procéder à la vaccination pour protéger leur bébé.

Il souligne que les femmes doivent se faire vacciner dès la grossesse. La vaccination permet notamment à la mère de produire des anticorps, qui traversent le placenta pour donner une protection au bébé pendant ses premières semaines de vie. « En étant vacciné : on a ainsi moins de risques de contracter la maladie, donc moins de risques de développer une forme grave et moins de risques d’être contaminant. »

Concernant les jeunes mères qui n’ont pas procédé à la vaccination pendant leur grossesse, quelques précautions sont à prendre. Ces dernières doivent notamment rester à la maison et organiser le mieux possible la distanciation physique au sein de leur foyer. Ces dernières peuvent allaiter, mais en respectant les gestes barrières, c’est-à-dire ne pas oublier le port du masque et le lavage des mains.  

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Evafliff Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Evafliff
Invité
Evafliff