Image d’illustration ― Public_P / Shutterstock.com

Alors qu’elles effectuaient des mesures de routine dans la rivière Trave, dans le nord de l’Allemagne, les autorités allemandes ont découvert l’épave d’un bateau sous l’eau. Celui-ci serait vieux d’environ 400 ans. Pour l’instant, les chercheurs ne savent pas avec certitude comment il s’est retrouvé au fond de la rivière.

Un bateau datant du 17e siècle

Le bateau a été découvert en 2020. Il a été retrouvé à onze mètres de profondeur par l’Autorité des voies navigables de Kiel-Holtenau à l’aide d’un échosondeur multifaisceau, un sonar permettant de cartographier le fond des cours d’eau. Les chercheurs de l’université de Kiel ont ensuite mené des investigations pour en savoir plus sur l’origine du navire et les causes du naufrage. Ils ont notamment passé les huit derniers mois à l’examiner.

Fritz Jürgens, archéologue à l’université allemande de Kiel et auteur principal de l’étude, indique que le navire mesurait entre 20 et 25 mètres de long et 8 mètres de large. Il aurait été construit au cours du 17e siècle et transportait de la chaux vive lors de son dernier voyage.

Recouverte par une couche de boue fluviale, l’épave a été relativement bien conservée. Cependant, si aucune mesure n’est prise, les restes du navire risquent d’être engloutis par des tarets, des mollusques qui s’incrustent dans le bois immergé de la coque des bateaux.

Les scientifiques continuent d’enquêter sur le bateau

Fritz Jürgens indique que la chaux vive transportée par le bateau provenait probablement de la Scandinavie, au centre de la Suède ou au nord du Danemark. « Nous savons que cette cargaison venait de là, très probablement vers Lübeck, car le nord de l’Allemagne n’a pas de grandes sources de calcaire », a-t-il souligné.

L’archéologue indique qu’il faudra pousser les recherches plus loin pour déterminer les raisons du naufrage du bateau. L’épave a été photographiée sur place par un plongeur nommé Christian Howe. Elle devrait être remontée à la surface dans les prochaines années. Cela permettra non seulement de mieux la conserver, mais aussi aux chercheurs de mieux l’étudier.

Pour rappel, l’épave d’un navire médiéval coulé il y a 750 ans a également été découverte au Royaume-Uni.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments