une-bain-glace
— Dudarev Mikhail / Shutterstock.com

Que vous soyez un grand athlète de compétition, un sportif amateur ou seulement connaisseur, vous avez sûrement déjà entendu parler du concept de bain de glace post-entrainement. Cette pratique fait surtout parler d’elle pour ses propriétés quelque peu surprenantes, en matière de récupération. Ce sujet a fait l’objet d’études de plusieurs scientifiques. Chacun a apporté sa pierre à l’édifice en précisant les réels avantages de l’immersion en eau froide.

Les effets bénéfiques des bains de glace

Si vous avez tendance à enchainer les entrainements de fortes intensités, n’hésitez pas à pratiquer des bains de glace. Ils pourront vous aider à diminuer les douleurs post-entrainement. Adieu les courbatures qui durent des jours et des jours. Profitez d’un bon bain polaire afin d’offrir à vos muscles les conditions adéquates à leurs efforts. Johanna Lanner, experte en physiologie musculaire de l’Institut Karolinska en Suède, a déclaré que le refroidissement réduit la transmission des impulsions nerveuses et le niveau de perception de la douleur ; induisant ainsi une constriction des vaisseaux sanguins dans les tissus musculaires. De ce fait, les bains glacés aident à diminuer l’inflammation aiguë causée par un exercice.

Le refroidissement a également des bienfaits cardiaques. En termes d’activités cardiaques,  Llion Roberts, un expert en physiologie de l’exercice, déclare que l’immersion dans l’eau froide restaure la variabilité de la fréquence cardiaque.

Il faut aussi noter que les bains de glace améliorent l’état d’esprit. D’après les études de James Broatch, également expert en physiologie, les participants conditionnés au bain de glace et au placebo ont accru leur niveau de récupération. Une vitesse de récupération similaire à un rétablissement de 48 heures après l’entraînement.

— LifetimeStock/ Shutterstock.com

Des conditions à respecter

Plonger dans une eau glaciale à 10 °C pendant 5 à 10 minutes devrait généralement être suffisant pour améliorer la récupération musculaire et les performances sportives futures. Il est très important de savoir quand pratiquer, ou ne pas pratiquer, l’immersion en eau froide. Premièrement, ne prenez des bains de glace qu’après des exercices d’endurance. Et, deuxièmement, les bains de glace sont à éviter après des entraînements de force, tels que la musculation par référence.

Pour plus d’explications à ce sujet, Llion Roberts affirme qu’après un exercice de force, l’immersion en eau froide peut entraver les intérêts de l’exercice. Tandis qu’elle est conseillée après une séance d’endurance pour activer la biogénèse mitochondriale, permettant aux mitochondries de produire plus d’énergie.

En résumé, le bain de glace est un excellent moyen pour récupérer plus rapidement, accroître les performances et améliorer l’état d’esprit. Par ailleurs, il est préconisé de prévenir le corps contre le bain de glace après un entraînement de force, mais de le favoriser après un entraînement d’endurance.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments