― Vic Hinterlang / Shutterstock.com

Vendredi 24 juin dernier, la Cour suprême a décidé de supprimer l’arrêt Roe vs Wade, qui garantit le droit des Américaines à avorter. Depuis, plusieurs États ont déjà interdit l’avortement. Face à cette situation, plusieurs grandes entreprises se sont engagées à payer les frais de voyage de leurs salariées qui souhaitent avorter.

Certaines entreprises s’opposent à la décision de la Cour suprême

Suite à la décision de la Cour suprême, des États comme le Missouri, la Louisiane, l’Arkansas et l’Oklahoma ont décidé d’interdire l’avortement sur leur territoire. Ainsi, plusieurs grandes entreprises, dont Starbucks, Uber, Tesla, Meta, Yelp, Airbnb, Disney, Microsoft, Netflix, Patagonia, Levi Strauss & Co., PayPal ou encore Reddit ont décidé de soutenir leurs employées en prenant en charge leurs frais de voyage si elles veulent avorter.

Certaines entreprises ont même annoncé vouloir rembourser les frais médicaux de leurs employées. Ces dernières courent le risque de s’exposer à des sanctions pénales ou à des poursuites judiciaires de la part des groupes anti-avortement et des États républicains.

S’opposant à cette décision, Levi Strauss & Co. appelle ses employées à ne pas se laisser faire. « La protection des droits reproductifs est une problématique qui nous touche directement en tant que business, puisqu’elle impacte nos salariés, notre économie et le progrès vers l’égalité des genres et des races. Étant donné ce qui est en jeu, il est nécessaire que les leaders se fassent entendre », a déclaré la marque.

— Tero Vesalainen / Shutterstock.com

Des manifestations ont eu lieu au cours du week-end dernier

Des rumeurs concernant la suppression de l’arrêt Roe vs Wade, qui garantit le droit à avorter aux Américaines depuis 1973, circulent depuis début mai dernier. Cependant, la nouvelle a tout de même choqué de nombreux Américains. Des manifestations ont donc eu lieu tout au long du week-end dernier pour protester contre la décision de la Cour suprême.

Lawrence Gostin, professeur de droit de la santé, indique qu’il s’agit de l’une des décisions les plus importantes de l’histoire de la Cour suprême. « L’arrêt publié vendredi est l’un des plus importants de l’histoire de la Cour suprême depuis sa création en 1790. Il est déjà arrivé qu’elle change sa jurisprudence mais pour instaurer ou restaurer un droit, jamais pour le supprimer », a-t-il déclaré.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments