— Angel DiBilio / Shutterstock.com

Le Roc de Stratolaunch a atteint une altitude record à l’occasion de son septième vol d’essai. Celui-ci visait à tester le pylône central qui lui permettra de lancer des appareils plus petits à des vitesses supérieures à Mach 5.

Le Roc

Possédant une envergure de 117 mètres et embarquant 6 moteurs de Boeing 747, l’avion géant à double fuselage de Stratolaunch avait été initialement conçu pour transporter des fusées et des satellites dans la stratosphère, d’où ils seraient ensuite lancés en orbite terrestre basse. En raison d’un récent changement de stratégie, le Roc a été réaffecté au lancement d’appareils de recherche hypersoniques.

En 2020, l’entreprise californienne avait offert un premier aperçu de ce type d’engins, via le concept Talon-A. Conçu pour des vols hypersoniques rapides et répétables, celui-ci était destiné à être lancé depuis le Roc mais pouvait également décoller et atterrir sur une piste de façon autonome. Baptisé TA-0, le premier prototype a été dévoilé le mois dernier.

Pour pouvoir effectuer ce type d’opération, le Roc a été équipé d’un pylône central en fibres de carbone et d’aluminium, pesant 3 629 kilos pour une envergure de 4,3 mètres. Depuis son ajout, le programme d’essais de la société s’est concentré sur la validation de cette nouvelle configuration en vol, et celle-ci fait aujourd’hui état d’un succès sur plusieurs fronts.

Vol record

Le Roc a décollé pour un vol de trois heures au-dessus du désert de Mojave, au cours duquel il a atteint une altitude de 8 200 mètres, soit la plus élevée observée jusqu’à présent lors des essais. Selon Stratolaunch, ce test a permis de s’assurer de la maniabilité de l’engin avec le pylône à bord, ainsi que de la fonctionnalité du train d’atterrissage.

Ayant également intégré avec succès le véhicule d’essai TA-O dans l’avion porteur pour la première fois, la société prévoit de procéder à sa première mise en service complète au cours d’un vol prévu plus tard cette année.

« Le vol d’aujourd’hui démontre la capacité de nos équipes à augmenter la cadence opérationnelle au rythme souhaité par nos clients afin d’effectuer de fréquents essais en vol hypersoniques », a déclaré Zachary Krevor, PDG de Stratolaunch.

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Philippe ERHART
Philippe ERHART
1 mois

Titre accrocheur, altitude record??? 8200m ?
Record peut -être pour cet aéronef étrange, mais altitude banale par ailleurs.
Cela étant, ce projet ne fait que reprendre les nombreux essais « d’avion lanceur » du passé qui n’ont jamais été probants.