— Flamingo Images / Shutterstock.com

Le mode de fonctionnement des êtres vivants est quelque chose de particulièrement étrange et complexe, et c’est également valable pour les êtres humains. Par exemple, une nouvelle étude a démontré qu’une belle apparence physique est liée à un meilleur système immunitaire. Plus précisément, l’humain serait naturellement enclin à être attiré par des personnes avec un bon système immunitaire.

Apparemment, la beauté n’est pas si superficielle qu’on le croyait

On dit souvent que tout le monde est doté de sa propre forme de beauté, puisque la beauté est considérée comme subjective et superficielle et qu’elle se trouve donc dans l’œil de celui qui regarde. Mais il se pourrait finalement que ce ne soit pas exactement le cas, car la beauté physique – ou du moins l’attirance physique – serait liée au système immunitaire. Selon une étude réalisée par les chercheurs de la Texas Christian University, il existe en effet un lien potentiel entre l’attractivité physique et la capacité du système immunitaire à combattre toutes sortes d’infections.

D’après les résultats de leur étude, publiés dans la revue Proceedings of the Royal Society B, les chercheurs pensent que les humains pourraient ainsi être attirés par une certaine forme de beauté parce que nous sommes tout simplement biologiquement programmés pour rechercher un partenaire sain. Autrement dit, la perception de la beauté pourrait ne pas reposer uniquement sur les goûts, les préférences, ainsi que les normes sociales et la sélection sexuelle. Cela signifie également que l’apparence physique pourrait compter plus qu’on le pensait auparavant.

Pour aboutir à ces conclusions, les chercheurs ont pris des photos des visages de 159 individus, dont 79 femmes et 80 hommes, a rapporté le New York Post. Pour ces photos, il a été demandé aux participants de garder une expression neutre, et les maquillages ont également été proscrits. Ces photos ont ensuite été évaluées par 492 personnes en procédant à un sondage en ligne. Outre les photos, les participants à l’étude ont également subi une série de tests afin d’évaluer leur état de santé et, plus spécifiquement, l’état de leur système immunitaire.

Plus de phagocytose chez les personnes jugées physiquement plus attrayantes

Après leurs analyses, les chercheurs ont constaté que si certaines évaluations étaient effectivement ponctuées d’une certaine idiosyncrasie, une corrélation entre l’appréciation de l’apparence et le système immunitaire a tout de même été constatée. En effet, les chercheurs ont observé que les personnes dont les visages étaient considérés comme attrayants avaient tendance à avoir un meilleur système immunitaire, notamment en ce qui concerne l’immunité bactérienne. Elles avaient notamment des taux de phagocytose plus élevés, a rapporté Mail Online.

Les chercheurs ont également découvert qu’il n’y avait pas de corrélation entre l’attractivité et le niveau d’inflammation chez les participants. Les scientifiques ont expliqué que cela pourrait signifier que l’état de santé d’un individu n’entre pas vraiment en compte lors de l’évaluation de l’attractivité d’une personne, et que seul le système immunitaire compte. Ainsi, cela pourrait signifier que le système de sélection par la beauté pourrait servir à choisir un partenaire qui fournira une bonne progéniture, et non un partenaire en bonne santé.

Enfin, les chercheurs ont précisé que même si le lien entre l’attractivité et le système immunitaire est bien réel, ce n’est plus important de nos jours grâce à la médecine moderne. De plus, cette étude à elle seule ne suffit pas à expliquer le lien entre ces deux paramètres et d’autres études seront nécessaires pour explorer cette étrange association.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments