— Diana Grytsku / Shutterstock.com

Les aspects positifs de la pandémie de Covid-19 demeurent peu nombreux, mais une équipe de chercheurs britanniques en a peut-être déniché un assez inattendu : porter un masque facial nous rendrait plus séduisants.

Des résultats surprenants

Alors que différentes études menées avant la pandémie avaient révélé que les masques faciaux, associés à la maladie, nous rendaient moins attirants, de nouvelles recherches menées par des scientifiques de l’université de Cardiff et publiées dans la revue Cognitive Research : Principles and Implications montrent que les choses ont depuis largement évolué.

L’étude a été réalisée en février 2021, date à laquelle la population britannique s’était habituée au port des masques faciaux. Quarante-trois femmes ont été invitées à évaluer sur une échelle de 1 à 10 l’attrait d’images de visages masculins sans masque, portant un masque en tissu ordinaire, un masque médical bleu et tenant un livre noir ordinaire devant la zone que couvrirait normalement un tel dispositif.

Bien que les participantes aient déclaré que les hommes portant un masque en tissu étaient nettement plus séduisants que ceux qui ne portaient pas de masque ou dont le visage était partiellement caché par le livre, le masque chirurgical jetable classique rendait son porteur encore plus séduisant.

— © O. Hies et al. / Cognitive Research : Principles and Implications 2021

« Nous sommes habitués à voir les travailleurs de la santé porter des masques bleus et nous les associons désormais à des personnes exerçant des professions soignantes ou médicales », estime Michael Lewis, auteur principal de l’étude. « À un moment où nous nous sentons vulnérables, nous pouvons trouver le port de masques médicaux rassurant et éprouver un sentiment plus positif à l’égard de la personne qui les porte. »

« Aujourd’hui, nous pouvons observer un changement dans notre psychologie »

Selon les chercheurs, de tels résultats renvoient à notre évolution, étant donné que la maladie et les signes de maladie peuvent jouer un rôle important dans la sélection du partenaire. « Auparavant, tout signe de maladie était un obstacle majeur. Aujourd’hui, nous pouvons observer un changement dans notre psychologie », ont-ils souligné.

Lewis estime qu’une focalisation accrue sur les yeux de la personne pourrait constituer une autre explication, ajoutant que des études antérieures avaient montré que le fait de couvrir la moitié gauche ou droite d’un visage rendait également les personnes plus attirantes, en partie parce que le cerveau avait tendance à combler « avantageusement » les zones masquées.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Hannibal
Hannibal
10 mois

Savez vraiment plus quoi trouver hein…