Vous avez sans doute remarqué la tenue des astronautes russes le 18 mars dernier à leur arrivée à bord de la Station spatiale internationale : entièrement jaune, parée de quelques bandes bleues et du drapeau russe. Beaucoup y ont vu le signe du drapeau ukrainien. 

L’image des trois astronautes russes – Oleg Artemyev, Denis Matveev et Sergey Korsakov – a frappé beaucoup de monde. Leur tenue jaune semblait rendre hommage au peuple ukrainien en proie à une terrible invasion russe. Mais rapidement, l’agence spatiale russe, Roscosmos, démentait sur sa chaîne : « Parfois, le jaune est juste du jaune. »

Le lendemain, samedi 19 mars, l’agence spatiale russe relayait la réponse de l’astronaute Oleg Artemyev après avoir répondu à l’interrogation concernant le choix de telles couleurs : « Il n’est pas nécessaire de rechercher des signes ou des symboles cachés dans notre uniforme. Une couleur est simplement une couleur. Ce n’est en aucun cas relié à l’Ukraine. […] Ces jours-ci, même si nous sommes dans l’espace, nous sommes avec notre président et notre peuple ! », a déclaré l’astronaute dont les propos ont été relayés par The Guardian

Plus tard, le directeur-général de Roscosmos, Dmitry Rogozin, en rajoutait une couche en indiquant que les astronautes russes n’avaient « aucune sympathie pour les nationalistes ukrainiens », rapportait Reuters. Puis, quelques jours plus tard, Artemyev précisait que l’équipe russe avait fait le choix de la couleur jaune car il y avait trop de matériel en stock, relayait The Guardian. « C’est pourquoi nous devions porter du jaune. » 

Les réponses s’enchaînent sans qu’aucune ne soit réellement crédible.

Oleg Artemyev © NASA Johnson / Flickr
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments