© Quentin Mer, Damae Medical

Il existe plusieurs types de cancer de la peau. D’après Santé publique France, environ 80 000 personnes sont atteintes de cette maladie chaque année en France. Depuis fin 2020, l’entreprise française Damae Medical a mis au point un appareil permettant de diagnostiquer le cancer de la peau en temps réel. Le 3 février dernier, elle a annoncé une levée de fonds de 5 millions d’euros pour accélérer le déploiement de sa solution en Europe.

Un appareil pratique et efficace

Le diagnostic des carcinomes et mélanomes est généralement effectué à l’aide d’une biopsie, une procédure invasive dont les résultats nécessitent une attente d’une à deux semaines. En revanche, la technologie de Damae Medical baptisée « deepLive » permet un diagnostic en temps réel.

Comment ça marche ? L’appareil repose sur la technologie d’imagerie optique propriétaire de LC-OCT (Line-field Confocal Optical Coherence Tomography), qui permet d’obtenir des images 3D des différentes couches de la peau à l’échelle cellulaire. Des logiciels et algorithmes d’intelligence artificielle analysent ensuite ces images pour diagnostiquer toute anomalie au niveau de la peau.

Jean-Luc Perrot, chef du service de dermatologie au CHU de Saint-Etienne, explique que deepLive est utilisé en routine clinique sur de nombreux types de lésions comme les mélanomes, les carcinomes, les kératoses actiniques, les maladies inflammatoires et la caractérisation du vieillissement cutané. Ce dernier souligne qu’en plus d’un diagnostic en temps réel, cette technologie permet de définir l’étendue de la pathologie en amont de la chirurgie afin d’éviter des reprises chirurgicales et le risque de récidive.

— Evgeniy Kalinovskiy / Shutterstock.com

Il est utilisé dans plusieurs hôpitaux européens

Une dizaine d’hôpitaux sont actuellement équipés de la technologie deepLive. L’entreprise souhaite accélérer son déploiement commercial à l’aide de sa levée de fonds de 5 millions d’euros. Elle espère notamment doubler le nombre d’équipements installés en 2022 et le multiplier par 5 d’ici 2024. En outre, elle souhaite également pousser plus loin le développement de ses produits.

« Notre objectif est simple : fournir aux dermatologues une solution complète pour prendre en charge les patients de façon précoce, efficace et non invasive. Nous allons également collaborer avec de plus en plus de centres pour positionner nos outils d’IA comme des compagnons de routine pour les dermatologues et ainsi faciliter et accélérer la pose du diagnostic », a déclaré Anaïs Barut, co-fondatrice et présidente de Damae Medical.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments