—damiangretka / Shutterstock.com

Actuellement, la majorité des traitements qui existent contre le cancer sont assez agressifs et donc très pénibles pour les patients. De plus, ce type de traitement – comme la chimiothérapie et la radiothérapie – a habituellement de terribles effets secondaires. La recherche continue cependant d’avancer en la matière, et la dernière découverte dans ce domaine est un patch non agressif pour traiter les patients atteints de mélanome.

Un traitement non invasif du mélanome

Les chercheurs de l’université Purdue ont conçu un nouveau traitement amélioré pour le cancer de la peau sous la forme d’un patch portable. Plus précisément, le dispositif a été décrit par les scientifiques comme étant un patch cutané biorésorbable et portable composé de nanoaiguilles de silicium miniaturisées qui servent à injecter des médicaments chimiothérapeutiques qui ciblent de manière durable les cellules malades. Les nanoaiguilles de silicium sont fixées sur un film médical mince, flexible et soluble dans l’eau.

Ce film hydrosoluble sert de support temporaire qui peut être facilement effacé de la peau pendant l’insertion des nanoaiguilles, puis se dissout complètement une fois l’opération terminée. Ce patch portable diffère grandement des autres traitements disponibles pour soigner le mélanome car il n’est pas invasif. Quand on souffre d’un cancer de la peau, les 2 traitements qui nous sont proposés sont la chimiothérapie ou la radiothérapie, qui peuvent provoquer des effets secondaires. Avec le dispositif de patch, cela permettrait de ne pas avoir à subir cela et donc ne pas subir ces effets secondaires. Les scientifiques ont expliqué que même les nanoaiguilles de silicium finissent par se dissoudre dans les fluides tissulaires au bout de quelques mois.

Chi Hwan Lee, auteur principal de l’étude, a expliqué que la création de ce patch avait été inspirée par les inquiétudes de sa fille face à l’usage des aiguilles pendant la vaccination. Ainsi, en utilisant ce patch, le patient ne devrait ressentir aucune douleur durant l’administration des médicaments chimiothérapeutiques. De plus, le dispositif a l’avantage de diminuer la toxicité des médicaments nécessairement utilisés, d’où la diminution des effets secondaires par rapport aux autres traitements du mélanome.  

Une technologie extraordinaire qui est encore en cours d’amélioration

« Nous avons développé un nouveau patch portable avec des aiguilles entièrement miniaturisées, permettant une administration discrète de médicaments à travers la peau pour la gestion des cancers de la peau », a déclaré Chi Hwan Lee dans un communiqué. « Le caractère unique de notre technologie provient du fait que nous avons utilisé des nanoaiguilles de silicium extrêmement petites, mais durables avec des pointes angulaires aiguisées qui pénètrent facilement dans la peau d’une manière indolore et peu invasive », a-t-il ajouté.

Il est intéressant de savoir que les scientifiques de l’université Purdue ont travaillé avec la Purdue Research Foundation pour breveter le patch portable cutané, mais ils sont encore à la recherche de nouveaux partenaires pour continuer à améliorer et à développer leur technologie. Par ailleurs, le développement et les premiers tests du patch ont été réalisés de concert avec l’aide des scientifiques de l’université d’Hanyang en Corée du Sud. Pour en savoir plus sur ce patch révolutionnaire, les résultats des recherches sur le sujet ont été publiés dans la revue ACS Nano.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de