― © 2020 Warner Bros. Entertainment Inc. – Sacrées Sorcières / Allociné

L’adaptation cinématographique du célèbre roman de Roald Dahl, Sacrées Sorcières, a fait polémique. En effet, le film a été jugé offensant envers les personnes handicapées.

Sacrées Sorcières, l’adaptation au cinéma du roman de Roald Dahl par Robert Zemeckis, fait polémique. Disponible depuis le 22 octobre sur HBO Max, le film a été accusé de discrimination envers les personnes souffrant d’ectrodactylie. Dans cette adaptation, les mains de la Grandissime Sorcière interprétée par Anne Hathaway ne comportent que trois doigts, une malformation qui ressemble aux mains des personnes souffrant de cette maladie génétique.

Très vite, les réactions négatives de la part des personnes souffrant de ce handicap et des associations se sont enchainées sur les réseaux sociaux.

« Je suis tout à fait consciente que c’est un film, et que ce sont des sorcières, mais les sorcières sont essentiellement des monstres. Ma crainte, c’est que les enfants regardent ce film sans savoir qu’il exagère énormément les représentations faites dans l’oeuvre originale de Roald Dahl et que les différences concernant les membres commencent à leur faire peur », indique Amy Marren, championne paralympique.

« Ton bras fait trop peur, Ton bras me dégoûte. Ce ne sont que quelques-uns des commentaires que j’ai reçus en grandissant. Nous voulons que les handicaps soient normalisés et représentés de manière positive, au lieu d’être associés à une sorcière terrifiante et malfaisante », a déclaré Claire Cashmore, une autre championne paralympique.

Des sportifs souffrant d’ectrodactylie ont également écrit sur leur membre #NotAWitch.

Face à la polémique, Warner Bros. avait présenté ses excuses via un porte-parole dans les colonnes de Variety. Anne Hathaway a également publié un message d’excuse via un post Instagram : « Laissez-moi commencer par dire que je fais de mon mieux pour être sensible aux sentiments et aux expériences des autres, non pas en raison d’une peur politiquement correcte, mais parce que le fait de ne pas blesser autrui me semble être la base de la décence que nous devrions tous nous efforcer d’atteindre. En tant que personne qui croit véritablement à l’inclusivité, et qui déteste la cruauté, je vous dois des excuses pour la peine que j’ai causée. Je suis désolée », a déclaré l’actrice.

Initialement prévu pour le 18 novembre dans les salles françaises, Sacrées Sorcières a été repoussé a une date encore inconnue en raison du confinement.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de