5 anecdotes sur H.G Wells, l’un des pères de la science-fiction

Figure emblématique de la science-fiction, Herbert George Wells est l’un des auteurs les plus connus du XXè siècle. Mais c’est aussi un personnage très secret, intelligent et précurseur qui a de quoi vous surprendre à plus d’un titre. De son passé à ses travaux, plongez dans la vie d’H.G Wells à travers 5 anecdotes étonnantes que vous ignorez peut-être à son sujet. 

 

H.G Wells aurait pu devenir scientifique

wells-étudiant

Avant d’imaginer La Guerre des Mondes ou La machine à explorer le Temps, le jeune Herbert George a côtoyé de près le monde des sciences. Ses parents l’ont en effet poussé à devenir apprenti chez un chimiste. Il a également eu l’occasion d’étudier les sciences à la Normal School of Science de Londres et de suivre les cours de Thomas Henry Huxley, l’un des grands défenseurs de la théorie de l’évolution.

 

Il a vécu dans une famille très modeste

wells-jeune

On pourrait croire qu’H.G Wells a vécu dans un milieu aisé, mais ce n’est pas le cas. Dernier d’une fratrie de 4 enfants, il est le fils de Joseph Wells (jardinier et joueur de cricket) et de Sarah Neal (domestique). Le jeune écrivain a même dû enchaîner les petits boulots pour pouvoir s’offrir des études.

 

L’auteur a publié des articles dans Nature

wells-portrait

En plus d’être un auteur de renom considéré comme l’un des pères de la science-fiction, H.G Wells a d’autres publications à son actif. Il a ainsi eu l’occasion à plusieurs reprises de publier des articles dans la célèbre revue scientifique Nature. Étant ami avec l’un des éditeurs de la revue, il a beaucoup échangé avec lui et certains de ses articles ont été publiés sur plusieurs années dans les pages de la revue sans pour autant se considérer comme un scientifique ou un artiste.

 

Ses premiers livres publiés n’étaient pas des romans

wells-biologie

S’il a sorti son premier roman en 1889 (à savoir La Machine à explorer le Temps), H.G Wells a eu l’occasion de publier bien avant cette date. Parmi ses premières œuvres publiées, on trouve des nouvelles, des essais et plus étonnant un manuel de biologie. Ce dernier était si populaire qu’il a même connu plusieurs éditions.

 

H.G.Wells a inventé Wikipedia

wells-wikipedia

Dit comme ça, l’info peut sembler aussi improbable que le contenu de certaines pages de la célèbre encyclopédie en ligne. Pourtant, H.G Wells imagine et évoque en 1936 dans un article de Nature une encyclopédie universelle « […] qui serait vivante, en pleine croissance et en constante évolution grâce à la révision et l’extension de ses articles par des penseurs à travers le monde » (ce qui est le principe de Wikipédia). Il a même ajouté que son contenu pourrait devenir un standard pédagogique dans les écoles afin de vérifier faits et déclarations. Bref, H.G Wells a imaginé le futur Wikipédia 65 ans avant sa création officielle en 2001.

Entre sa vie familiale, son goût pour les sciences et son projet avant-gardiste d’encyclopédie mondiale, la vie d’H.G Wells a été bien remplie. S’il reste connu pour beaucoup comme l’un des créateurs de la science-fiction, ces anecdotes montrent à quel point, l’auteur était un homme curieux et passionné dont le génie a donné naissance à des romans majeurs mais aussi à des projets ambitieux lus par le plus grand nombre. En résumé, un génie qui a marqué son époque (et la nôtre) à plus d’un titre.


Le Dragonnier de Socotra est une plante qui produit une résine de couleur rouge sang.

— @DailyGeekShow