― Eroshka / Shutterstock.com

Symbole antique de l’émancipation féminine, les Amazones sont des guerrières de l’Antiquité grecque. Célèbres pour leur force au combat comme pour leur indépendance, ont-elles vraiment existé ?

Les Amazones comme héroïnes mythologiques

Selon les nombreux récits qui en sont faits, les Amazones seraient un peuple de femmes guerrières. Une première mention de leur existence est faite dans l’Iliade d’Homère. La légende veut que ces farouches combattantes se coupaient le sein droit afin de ne pas être gênées lorsqu’elles tiraient à l’arc. Elles auraient vécu sur les rives de la mer Noire, excluant toute présence masculine.

En effet, l’étymologie même du nom « amazone » signifie « sans sein ». Depuis, les historiens remettent en cause la vérité historique de cette information. Par exemple, dans l’art antique, rien n’indique que les Amazones procédaient à l’ablation de leur sein droit, celui-ci y apparait seulement couvert alors que l’autre est dénudé.

La reine amazone et Achille, un amour contrarié

Les Amazones sont des personnages à part entière de la mythologie. Elles font l’objet d’histoires plus extraordinaires les unes que les autres. Parmi celles-ci, l’aventure aussi intense que brève du héros Achille qui s’éprit de la reine des Amazones, Penthésilée.

Il est dit que lorsque la guerre de Troie éclate, la reine accourt avec son armée aider le roi Priam. Achille l’affronte alors et lui transperce la poitrine de son épée. Au dernier chant du cygne de la reine, leurs regards se croisent : Achille en tombe immédiatement amoureux. Achille et Penthésilée sont l’illustration parfaite de la complémentarité entre la pulsion de vie et celle de mort, le couple oxymorique d’Eros et Thanatos.

© Marie-Lan Nguyen / Wikimedia Commons

Une réalité historique envisageable

Si, bien sûr, tout un pan des histoires que l’on raconte sur les Amazones est légendaire, l’archéologie révèle que certains éléments étaient peut-être réels. L’historienne Adrienne Mayor écrit en ce sens : « Grâce à l’archéologie, nous savons maintenant que les mythes amazoniens que l’on croyait fantaisistes contiennent des détails précis sur les femmes nomades des steppes, qui étaient les homologues historiques des Amazones mythiques. »

A l’origine des légendes sur les Amazones, on trouverait en effet un peuple de nomades : les Scythes. Cependant, ces peuplades n’excluaient pas totalement la présence des hommes. Certaines femmes pouvaient elles aussi partir à la chasse et à la guerre.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de