Si le mythe de la si belle et si forte Amazone Wonder Woman n’est apparu qu’en 1941 dans All Star Comics, la légende des guerrières Amazones existe depuis beaucoup plus longtemps. Alors qu’on voit rarement des femmes guerrières dans les histoires anciennes, les Amazones se sont révélées être des féministes et de fabuleuses combattantes de la mythologie grecque. Elles sont parmi les premières femmes à avoir porter des pantalons, des tatouages, à avoir monter à cheval et à s’être battu contre des hommes, voici l’histoire des Amazones.

Une statue représentant une guerrière Amazone © Wikimedia / RsAzevedo

Les Amazones étaient une race de guerrières dans la mythologie grecque, qui habitait dans la région de l’Ukraine moderne. Deux des plus connues des Amazones étaient Penthésilée, qui a participé à la guerre de Troie ; et sa sœur Hippolyta, qui était la propriétaire d’une ceinture magique qui lui a été confiée par le dieu de la guerre Arès. La ceinture magique était l’objet qu’Hercule devait récupérer pour mener à bien la quatrième tâche qui lui avait été confiée lors du mythe des travaux d’Hercule.

Il n’y avait pas d’hommes autorisés à vivre avec les Amazones. Cependant, pour continuer leur lignée, les Amazones visitaient une fois par an une tribu voisine appelée Gargareans. Après avoir eu des rapports sexuels avec eux, les Amazones rentraient chez elles. Elles gardaient toutes les filles nées, mais les bébés mâles étaient soit tués, soit envoyés à leurs pères, soit laissés dans une forêt pour mourir des suites de l’exposition aux éléments.

Une représentation des Amazones en guerre © Wikipedia / Colin

D’où viennent les guerrières Amazones de la mythologie grecque ?

Il est impossible de dater l’histoire des Amazones, mais certains historiens pensent que cela aurait dû commencer entre 2 500 et 1 500 av. J.-C. D’autres pensent que cela a commencé plus tôt, parce qu’elles ont très tôt fait partie du monde de la mythologie grecque. Les origines des récits des Amazones ont longtemps fait l’objet de spéculations parmi les érudits classiques, jusqu’à ce que l’archéologie moderne découvre des tombeaux mythiques avec des guerrières ensevelies sous de grands tumulus dans la région de l’Altaï, en Sibérie.

Une poterie avec la représentation d’une Amazone © Wikimedia

Dans la mythologie, les Amazones étaient les filles d’Arès, le dieu de la guerre. Dans la légende, il est dit qu’elles ont brûlé leur sein droit afin de mieux utiliser un arc et de lancer une lance. En effet, le mot « amazone » peut signifier « sans sein ». Chose intéressante, cependant, les Amazones ne sont pas représentées dans l’art grec avec un sein manquant. Le plus souvent, elles sont représentées portant une armure en hoplite et montant à cheval.


CERTAINS RÉCITS ÉVOQUENT LE FAIT QUE DES HOMMES VIVAIENT AVEC LES AMAZONES EN TANT QU’ESCLAVE.

La nation des femmes amazoniennes aurait évolué à la suite d’une rébellion contre leur société dominée par les hommes. En tant que descendantes d’Arès, le dieu grec de la guerre, elles étaient des femmes féroces, fières et puissantes. C’étaient des femmes grandes, agressives et résolues. Leur société était ainsi gouvernée par des femmes, et les filles étaient toutes élevées comme des guerrières, très habiles dans l’utilisation d’armes telles que la lance, l’arc et les flèches, les javelots, les épées courtes, les frondes et même les haches.

Une peinture représentant les Amazones © Wikipedia / Claude Deruet

Les jeunes Amazones ont également été formées aux techniques agricoles, à la chasse et à l’art de la guerre. Dans la majorité des représentations des Amazones, elles portaient des boucliers et portaient des casques et des armures. Elles étaient réputées pour leurs compétences équestres, et leur maîtrise du cheval était incomparable. Les Amazones montaient à cru, utilisant seulement une simple bride pour contrôler leur cheval. Selon les anciennes légendes, les Amazones étaient souvent enterrées avec leurs chevaux.

La reine des Amazones était Hippolyta, et bien qu’Homère dise dans ses écrits qu’elle était « l’égale des hommes », elle combattu et perdit des batailles contre trois héros grecs, à savoir Hercules, Thésée et Bellérophon. Les scènes de ces batailles étaient populaires dans l’art grec, en particulier dans la poterie et dans les sculptures monumentales ornant certains des bâtiments les plus importants du monde grec.


IL EXISTE DE NOMBREUX MYTHES SUR LES AMAZONES DANS LES AUTRES CULTURES, NOTAMMENT DANS LES LÉGENDES NORDIQUES ET CHINOISES.

Dans la mythologie grecque, les Amazones sont présentes dans une myriade de mythes qui interagissent avec les héros et les dieux grecs. Thésée, par exemple, est tombé amoureux d’Antiope, sœur de la reine Hippolyta. Au cours de l’histoire d’Hercule, Thésée accompagna le héros tragique lors de l’un de ses douze travaux qui consistent à voler la ceinture de la reine Hippolyta. Thésée a enlevé Antiope, l’a emmenée à Athènes et l’a fait tomber amoureuse de lui pour l’épouser. Le couple était réellement heureux et a même eu un fils.

Une sculpture représentant des Amazones © Wikimedia / George E. Koronaios

Les Amazones dans les temps modernes

Jusqu’au XXe siècle, les Amazones ont été décrites dans la littérature comme étant des adversaires qui menaçaient la masculinité des héros. Par conséquent, le but de nombreux héros était de les vaincre et de les humilier pour revendiquer la supériorité masculine. Vers la fin du XXe siècle, les Amazones ont cependant reçu une sympathie croissante de la part de tous, notamment grâce à la montée du féminisme.

Wonder Woman interprétée par Lynda Carter © Wikipedia / ABC Television

Aujourd’hui, elles sont ainsi généralement décrites comme une communauté isolée, comme de puissantes et magnifiques guerrières défiant les héros masculins afin de mériter leur respect et de devenir de précieuses alliées. L’exemple moderne le plus célèbre d’Amazones est la superhéroïne Wonder Woman, qui est une Amazone et une demi-déesse de naissance. D’autres Amazones ont également été représentées dans des jeux vidéo, des livres, des séries, comme dans la série télévisée Xena Warrior Princess, par exemple.

COMMENTEZ
1

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Nana Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Nana
Invité
Nana

Merci beaucoup pour ce super article! Attention cependant aux fautes d’orthographe, de syntaxe et de grammaire 🙂