ー Fernati2007/ Shutterstock.com

En 2002, le professeur Steve Jones affirmait que « nous partageons 50 % de notre ADN avec les bananes ». Une idée reprise un peu partout depuis. Si l’affirmation du professeur Jones n’est pas entièrement fausse, elle n’est pas complètement vraie non plus. 

Le génome du bananier a été entièrement décodé par les chercheurs en 2012. Les chercheurs ont alors découvert que les bananes possédaient environ 36 000 gènes codants qui servent à coder les protéines à l’origine du vivant. Les humains, quant à eux, possèdent 20 000 gènes codants, soit 2 à 5 % de notre génome total, rappelle comme il se doit le site Neon

La banane ayant un génome six fois plus petit que celui des humains, elle a donc un ADN plus petit également malgré un nombre de gènes codants supérieur. Les calculs nous indiquent enfin que si les humains possédaient 50 % d’ADN identique à celui des bananes, comme l’affirme le professeur Jones, seulement 1 % du génome humain est en réalité identique au fruit. 

D’après les chercheurs, nous partageons un ancêtre commun avec les plantes, qui remonte à 1,5 milliard d’années. Notre patrimoine génétique est proche mais pas identique. 

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments