Les Sorcières (Nicolas Roeg) – 1990

Les-sorcières

Adapté du livre éponyme de 1983, Sacrées Sorcières est un superbe conte horrifique pour enfants. Alors qu’il est resté à l’hôtel en compagnie de ses grands-parents, Luke surprend par inadvertance un congrès de sorcières. La Grande Haute Sorcière (Angelica Huston) y révèle ses plans diaboliques. En effet, cette dernière complote de se débarrasser de tous les enfants d’Angleterre en les transformant en petites souris. Lorsque les sorcières s’aperçurent que Luke les espionnait, elles décidèrent d’essayer le maléfice sur lui ! Avec l’aide d’Helga sa grand-mère et du directeur de l’hôtel Mr Stringer, Luke devenu une petite souris va se battre contre les affreuses sorcières. Ce film est probablement l’une des plus célèbres adaptations des œuvres de Roald Dahl, notamment grâce à la scène où La Grande Haute sorcière arrache sa peau humaine pour découvrir son hideux et verruqueux visage de sorcière – une remarquable séquence représentant toute la magie des effets spéciaux utilisés pour ce film.

Les deux réalisateurs Nicolas Roeg et Jim Henson ont associé leurs talents pour cette fabuleuse adaptation. Même si le film reste assez fidèle, la fin a été modifiée afin d’être plus “hollywoodienne”, un changement qui ne fut pas au goût de Roald Dahl qui révéla ne pas avoir détesté ce dénouement…

 

Groom Service (Allison Anders, Alexandre Rockwell, Robert Rodriguez, Quentin Tarantino) – 1995

Groom-service

Probablement l’une des adaptations les plus oubliées et malmenées par la critique, le film Groom Service est inspiré d’une oeuvre pour adultes de Roald Dahl. Composée de quatre sketches, cette production d’anthologie est en partie réalisée par Quentin Tarantino, qui adapta le texte « L’Homme du sud » de l’auteur anglais, pour la quatrième et dernière partie du film. Mettant en scène Bruce Willis (qui joue bénévolement) et Quentin Tarantino lui-même, l’histoire « The Man from Hollywood” raconte le pari absurde de deux riches hommes dans le penthouse de l’hôtel.

Même si le récit est soutenu par ces acteurs de prestige, le film ne parvient pas à prendre de l’ampleur et ne trouve pas son public. Considéré comme un projet prétentieux par les critiques, les réalisateurs Robert Rodriguez, Allison Anders, Alexandre Rockwell et Quentin Tarantino essuient un échec cuisant. Seul le troisième sketch « The Misbehavior » de Robert Rodriguez semble trouver grâce aux yeux du public sans pour autant parvenir à le faire décoller au box-office. Il s’agira sans doute de l’adaptation la moins favorable à l’oeuvre de Roald Dahl qui eut tout de même le mérite de révéler de jeunes acteurs de talent tels que Tim Roth, Antonio Banderas et Salma Hayek.

 

James et la Pêche géante (Henry Selick) – 1996

James-pêche-géante

Réalisé par Henry Selick (connu pour avoir réalisé L’Etrange Noël de monsieur Jack) James et la Pêche géante est un film d’animation visuellement saisissant. La première partie du film se concentre sur la vie du petit garçon avec ses deux horribles tantes Piquette et Éponge, tandis que la seconde, animée en stop motionrelate l’aventure de James au cœur de la pêche géante. Dans son nouveau refuge juteux, le petit garçon fait la rencontre de six insectes forts étonnants, qui deviendront bientôt une sorte de seconde famille. Grisés par leur nouvelle liberté, les héros vont poursuivre leur rêve en se rendant à New York.

Parsemée de péripéties, l’aventure du petit James tient les promesses de l’oeuvre éponyme et offre un divertissement original. Nous retenons de ce film de magnifiques scènes telles que le nuage rhinocéros chargeant à toute vitesse à travers le ciel, ou la pêche géante tirée par des mouettes au-dessus de l’océan Atlantique. Les voix des personnages sont parfaitement interprétées et donnent du punch à un film qui peut parfois souffrir de lenteur. Cependant, cette adaptation parvient à rendre l’atmosphère conviviale et joviale du livre de Roald Dahl et reste une valeur sûre pour enchanter toute la famille.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de