Les requins sont des prédateurs sanguinaires

Les attaques de requins sont très rares et exceptionnelles. Seulement un dixième des attaques sont mortelles, le requin dévore très rarement un homme. Le requin « n’aime pas la chair humaine qui n’est pas assez grasse, il préfère les otaries ou les thons » indique Robert Calcagno, le directeur général de l’Institut océanographique de Monaco.

Il est vrai que le nombre d’attaques de requins est en hausse depuis quelques années mais la plupart des spécialistes affirment que ces attaques s’expliquent par l’augmentation des baignades. Les requins sont en réalité curieux et la morsure est pour eux un moyen d’identifier ce qui se passe autour d’eux.
De plus, sur les 500 espèces de requins seulement trois sont dangereuses pour l’homme : le requin-bouledogue, le requin-tigre et le grand requin blanc sont les espèces qui s’attaquent le plus souvent à l’homme.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de