LA MÉDUSE CASQUÉE

Contrairement aux autres espèces de méduses, qui se laissent porter par les courants en traînant leurs tentacules derrière elles, la méduse casquée, nage avec ses tentacules devant elle. Plus épais, ils lui permettent à la fois d’être plus rapide et de pouvoir capturer les petits poissons pour les ramener dans sa cavité digestive.

Véritables vampires, les méduses casquées fuient la lumière et se retrouvent souvent à plus de 1000 mètres de profondeur, mais il leur arrive de remonter à la surface la nuit et de devenir nuisibles près des côtes. Parfaitement adaptée à la survie, sa coloration rouge pourpre lui permet de ne pas être vue par ses prédateurs même après avoir avalé un organisme bioluminescent.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de